Uniswap au centre de la discussion pour sa procédure KYC V4 Hook

Temps de lecture : 2 minutes

Dans le monde des cryptocurrencies, Uniswap a récemment été au centre des discussions suite à la révélation d’une procédure KYC (Know Your Customer). La nouvelle version V4 suscite de nombreuses réactions et interrogations auprès des utilisateurs et observateurs du secteur.

Qu’est-ce que KYC ?

Le terme KYC, pour Know Your Customer désigne une série de mesures réglementaires. Ces dernières sont destinées à lutter contre la fraude financière et le blanchiment d’argent. Ces exigences imposent aux plateformes d’échange de vérifier l’identité et la provenance des fonds de leurs clients. Le processus de KYC est largement répandu dans le domaine bancaire et financier traditionnel. Jusqu’ici, son application dans le secteur des cryptomonnaies suscite régulièrement des débats.

Le KYC Hook sur Uniswap

Sur Uniswap, les Hooks sont des fonctionnalités ajoutées aux pools de liquidité permettant d’enrichir et de personnaliser leur comportement. Parmi les Hooks disponibles, un nommé KYC Hook a tout particulièrement attiré l’attention. Ce dernier aurait comme objectif de connaître ses clients avant de les autoriser à effectuer des transactions sur un pool.

L’information s’est rapidement propagée sur internet. Elle a fait naître toutes sortes de théories et d’inquiétudes auprès des utilisateurs. Certaines personnalités, comme Chris Blec, ont souligné cette arrivée du KYC sur Uniswap.

Pourquoi ce Hook de KYC est-il controversé ?

Les détracteurs de ce Hook soutiennent que la mise en place d’un tel mécanisme va à l’encontre de l’esprit originel des cryptomonnaies. Ces monnaies numériques prônent la décentralisation et l’anonymat des transactions. De plus, certains craignent une généralisation du KYC à tous les pools Uniswap lors d’éventuelles mises à jour. La vérification d’identité deviendra obligatoire pour accéder à la plateforme.

L’intention derrière le KYC Hook

Selon Uniswap, il n’est pas question d’imposer ce Hook à tous les utilisateurs. En réalité, ce KYC Hook aurait été conçu pour les entités souhaitant déployer des pools de liquidité sur la plateforme. Le but est de respecter les contraintes légales de leur juridiction. Ainsi, ces pools permettraient notamment aux entreprises d’émettre des obligations sur Ethereum. De même qu’ils peuvent proposer sur un marché secondaire via Uniswap, tout en se conformant aux lois en vigueur.

UniswapX : Une nouvelle plateforme d’échange

Parallèlement à ce débat, Uniswap a annoncé le développement d’une nouvelle plateforme d’échange nommée UniswapX. Il faudra suivre attentivement cette évolution et ses possibles conséquences sur le marché des cryptomonnaies. Il en est de même pour les mécanismes de vérification d’identité mis en place par les différentes plateformes d’échange.

Conclusion

Cette controverse autour du KYC Hook de la version V4 d’Uniswap soulève des questions importantes. Elle met des doutes quant au respect de la confidentialité et appartenance au cadre légal. La suite des événements permettra sans doute une clarification de ces problématiques et un éclaircissement sur les choix effectués par Uniswap en matière de régulation et d’anonymat.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires