Le Colorado autorise le paiement des taxes en crypto
Autres

Le Colorado autorise le paiement des taxes en crypto

 

Depuis hier, les habitants du Colorado ont désormais l’autorisation de payer leurs taxes en cryptomonnaies. Avec cette nouvelle, l’État américain devient le premier à autoriser définitivement ce type de paiement. Une grande avancée pour la démocratisation du Web3. Cependant, cette nouveauté sera soumise à quelques conditions. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette réforme.

 

Le Colorado rentre dans l’histoire. Après une polémique en février du bitcoin dans l’Etat du Salvador, c’est au tour d’un autre de faire du bruit. C’était attendu depuis le début de l’année, c’est désormais officiel. L’Etat américain a officialisé le paiement des impôts en cryptomonnaies. Les coloradiens pourront donc désormais payer leurs taxes en crypto. Si cette mesure annoncée en février a mis autant de temps à se mettre en place c’est pour une raison simple. En effet, beaucoup de politiques étaient très opposés à l’idée. Désormais plus de débat !

Payer ses taxes en crypto, à une condition

 

Il sera donc bien possible de payer ses taxes en crypto dans le Colorado, mais avec une règle spécifique. En effet, les coloradiens devront passer par la plateforme de paiement américaine Paypal. Ainsi, lors du règlement, les habitants de l’Etat auront des frais de 1 dollar ainsi que quasiment 2% supplémentaire. Il se pourrait d’autant plus que des taxes s’ajoutent à nouveau au fil du temps. S’ils ne veulent pas payer de frais, les coloradiens devront choisir le prélèvement automatique.

Ce ne sont pas non plus tous les impôts qui seront payables en cryptos, même si un grand nombre est concerné. Il y a notamment l’impôt sur le revenu des particuliers, le revenu des entreprises, taxe de vente et d’utilisation, à la source, taxe d’accise sur le carburant et enfin les indemnités de licenciement. De ce fait, seuls le Bitcoin, l’Ethereum, le Litecoin et le BitcoinCash seront éligibles. En effet, ce sont les seules cryptomonnaies que supportent la plateforme Paypal.

Le Colorado précurseur ?

Cette réforme est donc un véritable tournant pour l’avenir des Etats d’Amérique. Il n’est pas impossible que d’autres suivent le même schéma. Surtout que le Colorado ne compte pas arrêter son lancement vers la crypto. En effet, son gouverneur Jared Polis a aussi montré son grand intérêt pour les tokens non fongibles durant sa campagne. Autrement dit, il s’intéresse aux NFT. Le politique de 47 ans avait d’ailleurs lancé sa propre série de NFT il y a peu de temps. Ces derniers avaient permis à ses acheteurs de participer à certains événements exclusifs.

Le Colorado se lance donc dans une voie qu’aucun autre Etat n’a encore pris. C’est donc une avancée exceptionnelle pour l’univers du Web3 dans sa quête de démocratisation. Une excellente nouvelle quand on sait que l’Ohio avait eu la même idée avant d’abandonner. D’ailleurs plusieurs Etats ont déjà revendiqué leurs intérêts pour faire la même chose. Il y a notamment le Texas, la Georgie, l’Arizona ou encore l’Ilinois. Une superbe nouvelle pour le Web3 !

La démocratisation des cryptos se concrétise donc de jour en jour. Désormais, c’est un Etat qui s’y met. On peut maintenant espérer que le pays entier utilise cette méthode dans un avenir proche !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.