FTX : un pas de plus vers la régulation
Autres

FTX : un pas de plus vers la régulation

Il y a deux jours, FTX a annoncé obtenir une nouvelle licence de la CySEC. La plateforme d’échange de cryptomonnaie opérera désormais en tant que Cyprus Investment Firm (CIF). Elle est la première à obtenir l’approbation de la Cyprus Securities and Exchanges Commission. Une très bonne nouvelle quand on connaît la complexité de se conformer aux régulations.  

 

FTX s’ouvre de nouvelles portes. Cela fait deux jours désormais que la plateforme d’échange de cryptomonnaie a obtenu l’approbation de la CySEC. On le sait, les exchanges se livrent une concurrence féroce pour être en règle par rapport aux régulations. FTX fait désormais un pas de plus dans cette course.

FTX à la conquête de l’Europe !

Après avoir fait un fabuleux coup de com sur le sol américain il y a un an, la société s’attaque maintenant à l’Europe. Avec cette nouvelle licence, FTX s’ouvre très clairement au vieux continent. Cette nouvelle va permettre à la société d’offrir une gamme de services à l’ensemble économique européen. Cela concerne donc les 27 pays membres de l’union européenne mais aussi l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

La société est désormais enregistrée en tant que Cyprus Investment Firm (CIF) et devra donc se confronter à des règles très strictes. En effet, FTX devra montrer une transparence et une qualité irréprochable sur tous leurs différents services proposés. Par exemple, les entreprises concernées devront rendre les prix des actifs négociés visibles avant et après l’exécution des transactions. Elles devront aussi assurer la protection des fonds de leurs clients.

L’obtention de cette licence est donc une étape très importante pour les objectifs de la société en matière de régulation. En effet, cette dernière souhaite devenir « l’une des bourses les plus réglementées au monde » comme le dit son PDG, Sam-Bankman-Fried.

FTX intensifie sa concurrence avec Binance

Grâce à l’obtention de cette licence, FTX gagne une bataille contre Binance sur la régulation. La société de CZ n’a pour l’instant qu’obtenu que des agréments ou enregistrements à l’échelle nationale. Les pays concernés sont notamment l’Espagne, l’Italie ou encore la France. La réglementation est très importante pour les plateformes d'exchanges crypto centralisées. C’est donc un énorme point en plus pour la société de Sam Bankman-Fried.

En réalité, FTX se développe de plus en plus par rapport à son concurrent. La société possédait déjà une entité aux Etats-Unis (FTX.us) afin d’opérer sur le marché américain. Elle continue donc son expansion à l’internationale.

Cependant selon le site CoinMarketCap, FTX se place à la deuxième place des meilleurs exchanges du monde juste derrière… Binance. La concurrence entre les 2 géants de l’exchange continue donc de faire rage et cela ne semble pas se finir de sitôt. En effet, l’objectif est clair pour FTX, devenir le leader des plateformes d’échange de cryptomonnaies, comme le dit son PDG : « Nous continuerons à travailler avec la CySEC et les régulateurs du monde entier pour devenir le leader de l’industrie crypto notamment en matière de respect des normes et législations. »

 

C’est donc une nouvelle très positive, mais surtout importante pour FTX. La société marque un véritable point en matière de régulation sur son concurrent Binance. Il faudra maintenant observer la réaction de CZ.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.