Echanges de crypto-monnaies : augmentation de 700 % en un an

Intermédiaire
Temps de lecture : < 1 minute

L’interdiction par la Chine de l’extraction et du commerce de crypto-monnaies en mai a eu un effet inverse dans la région ; le commerce des actifs numériques non seulement n’a pas diminué, mais a augmenté de manière significative. Des recherches récentes menées par Chainalysis ont révélé que les transactions en crypto-monnaies ont augmenté de 706 % en Asie centrale et du Sud et en Océanie entre juillet 2020 et juin 2021.

La recherche d’actifs alternatifs pour préserver la valeur et se protéger contre l’inflation ou échapper aux pressions gouvernementales a été un phénomène mondial après la crise économique déclenchée par le coronavirus. Les Asiatiques se sont principalement concentrés sur les deux plus grandes crypto-monnaies du marché, le bitcoin (BTC) et l’ether (ETH), pour entrer sur un nouveau marché.

Selon l’enquête de Chainalysis, les échanges de crypto-monnaies dans la région asiatique ont représenté un total de 572,5 milliards de dollars, ce qui équivaut à près de 15 % des échanges mondiaux. L’Europe et l’Amérique du Nord se distinguent comme la région la plus importante pour le marché, avec des mouvements dépassant 1 000 milliards de dollars par an.

Selon le cabinet, les investisseurs institutionnels sont les principaux responsables de ce volume de transactions. En Inde, par exemple, les transferts d’entreprises ont représenté plus de 40 % des transactions.

Cependant, la région asiatique est en tête des statistiques pour l’adoption des actifs numériques par les particuliers. Le Vietnam, l’Inde et le Pakistan sont les trois premiers pays du Global Crypto Adoption Index 2021, également compilé par Chainalysis.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires