DeFi : une autre alternative cryptographique

Intermédiaire
Temps de lecture : 2 minutes

Avant de parler des produits offerts par ce nouvel espace, il est nécessaire de le présenter et de souligner les différences entre DeFi et CeFi (Centralised Finance). Ce nouveau type de finance est né massivement et pour un usage public au milieu des années 2020, sous le principe d’éliminer les entités servant d’intermédiaires pour les produits qui étaient proposés dans le monde des crypto-monnaies.

Ces produits, qu’il s’agisse d’instruments à revenu fixe, de l’application et de l’octroi de crédits ou de l’achat/vente de cryptoactifs, ont toujours été soutenus et accordés par des entités qui fonctionnent comme des contrôleurs et facturent leur travail en tant que tel. L’arrivée de DeFi auprès des masses a bouleversé cette façon de penser. Elle met les utilisateurs à la place des entités, grâce à des algorithmes et des programmes qui valident le bon fonctionnement de tous les processus, appelés “protocoles”.

L’avènement des crypto-monnaies avait déjà réussi à éliminer les intermédiaires existants dans les transferts d’argent, mais avec cette nouvelle technologie, il est possible de les éliminer également de l’utilisation des instruments financiers.

Ces protocoles de DeFi garantissent que tout se passe bien. Ils sont disponibles pour différents types de produits. La première étape a été le DEX (Decentralized Exchange) : cette fonctionnalité propose aux utilisateurs d’échanger leurs crypto-monnaies contre d’autres crypto-monnaies. Cela se fait par le biais d’un fonds formé par la contribution d’autres utilisateurs qui allouent leurs crypto-monnaies afin qu’elles soient disponibles pour être échangées.

De cette manière, le carnet d’ordres traditionnellement utilisé et les “teneurs de marché” sont éliminés. Cela génère à son tour des rendements pour ceux qui contribuent au fonds, qui sont payés par les frais de change facturés sur le DEX. Un autre avantage majeur est que vous pouvez échanger de manière totalement anonyme, sans vérifications, sans même partager votre nom, et c’est plus rapide et moins cher.

Un autre produit disponible sur ces protocoles est la demande et l’octroi de crédits. Ceux-ci fonctionnent de la même manière que les DEX : certains utilisateurs intéressés par le financement du fonds de crédit mettent leurs actifs à disposition en échange d’un rendement. Les utilisateurs qui veulent y avoir accès peuvent en faire la demande en payant un intérêt qui sera ensuite utilisé pour payer les premiers. Tout est supervisé par le protocole en question.

Dans ce système, il existe également un instrument financier très commun et bien connu des investisseurs : les fonds à revenu fixe. Également connu dans le système bancaire sous le nom de termes fixes.

Ce produit offre un rendement fixe pour la détention d’une crypto-monnaie spécifique, mais dans cet univers, il a une particularité supplémentaire. Chaque protocole DeFi émet son propre jeton dans lequel il rémunère ses contributeurs et les fonds à revenu fixe ne font pas exception. Ceux-ci sont payés dans le jeton natif du protocole, qui doit ensuite être échangé contre une autre crypto-monnaie si on le souhaite.

De cette façon, les services du monde DeFi viennent ajouter plus d’avantages à l’écosystème des crypto-monnaies, mettant encore plus en danger la finance traditionnelle qui ne peut pas faire grand-chose contre cette nouvelle révolution.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires