Dai : un stablecoin décentralisé
Guides

Dai : un stablecoin décentralisé

Si vous êtes intéressé par les cryptomonnaies, vous avez sûrement déjà entendu parler des stablecoins. Dont les noms les plus connus sont : USDT, USDC et BUSD. Étant les plus utilisés du marché, ces derniers disposent d’une capitalisation boursière dépassant de loin les dizaines de milliards de dollars. Chacun adossés aux dollars américain, leur stabilité permettent de se protéger de la volatilité du marché des cryptomonnaies.

Offrant ainsi aux investisseurs la possibilité de conserver leurs profits en toute sécurité. Toutefois, ces stablecoins n’appartiennent pas réellement au monde de la blockchain. Car ils sont chacun contrôlés par une entité centralisé. Ainsi, il n’aura pas fallu longtemps avant que l’on remette en question la sécurisation des fonds des investisseurs. D’où la création du stablecoin Dai.

Le fonctionnement des stablecoin traditionnels

Un modèle simple mais efficace

Le modèle de fonctionnement d’un stablecoin traditionnel, c’est-à-dire adossé à une monnaie fiat (euro, dollar, livre sterling, etc), est simple. Si une entreprise souhaite diffuser sur le marché des stablecoins adossés au dollar américain, elle doit détenir sur son compte bancaire, le montant en dollar du nombre de stablecoins qu’elle a diffusé. De façon à préserver la parité avec le dollar.

Donc si l’entreprise en question met en circulation, 20 millions d’unités de stablecoins, valant chacun 1 dollar, cela veut dire qu’elle possède 20 millions de dollars en réserve. De manière à garantir aux investisseurs que 1 stablecoin est bien égal à 1 dollar.

Pour rappel, la lettre que l’on retrouve à la fin ou au début d’un stablecoin (USDC, BUSD, USDT) représente l’entité qui gère ce dernier. À titre d’exemple, la lettre T de l’USDT, représente l’entreprise Thether Limited. Filiale de la plateforme Bitfinex, la société est en conséquence responsable de la gestion de l’USDT.

Donc si vous souhaitez vous prémunir de la volatilité du marché, en conservant une partie de vos fonds en USDT, vous devrez faire confiance à Thether Limited. N’étant pas décentralisé, la survie de l’USDT dépend entièrement de la société. Donc si cette dernière venait à s’effondrer (exemple : mensonges concernant ses véritables réserves), vos fonds partirait littéralement en fumée.

Le risque zéro n’existe pas

Coinbase, la deuxième plus grande plateforme de cryptomonnaie au monde, a créé en 2018 son propre stablecoin, intitulé USDC, au travers d’un partenariat avec la société Circle. D’où le C à la fin de USDC. En juillet 2021, dans un rapport d’examen concernant les réserves détenue par cette dernière, il s’est avéré que seulement 61% des USDC en circulation était adossé à des dollars en espèces ou à des équivalents de trésorerie.

L’offre restante, quant-a-elle, était garantie par des obligations de sociétés, du papier commercial et d’autres actifs sans valeur soumis aux fluctuations du marché. Cette révélation brise donc en partie la promesse qui avait été faite 3 ans auparavant, par rapport à une indexation à 100% au dollars américains.

Ce manque de transparence concernant le réel contenu des réserves de Circle, remet ainsi en question la confiance que l’on porte au organisme centralisé sur la gestion de nos fonds. Même si depuis cet évenement, l’entrepise à fait de gros efforts au niveau de sa transparence et de sa gestion de ses réserves, notamment pour rassurer les investisseurs, la volonté d’avoir un stablecoin décentralisé s’est fait ressentir.

Qu’est-ce qu’un stablecoin décentralisé ?

Au lieu qu’un stablecoin soit adossé à une devise traditionnelle (euro, dollar, livre sterling, etc), il est adossé à des cryptomonnaies. Les cryptomonnaies étant des actifs décentralisés, ce genre de stablecoin n’est contrôlé par aucune entité centrale.

Ainsi, une unité d’un stablecoin décentralisé équivaut à 1 dollar, soutenue par une réserve de cryptomonnaies. Réserve qui est bien souvent supérieure au nombre de stablecoins en circulation, afin de couvrir les éventuelles chutes du marché.

Dai : le numéro 1 des stablecoins décentralisés

L’avènement de la blockchain

Comme vous le savez, la technologie blockchain a donné une occasion sans précédent d’atténuer la frustration et la méfiance croissantes du public, à l’égard des systèmes financiers centralisés dysfonctionnels.

En utilisant cette technologie, cela permet à tout un groupe d’individus d’opter pour la transparence, l’anonymat et la décentralisation, plutôt que pour le contrôle d’une entité centrale. Permettant ainsi grâce à Bitcoin, d’améliorer les structures financières et monétaires mondiales actuelles, afin de mieux servir le bien public.

Bitcoin n’est pas une monnaie

Bien que le Bitcoin soit une cryptomonnaie réussie à plusieurs niveaux, il n’est pas idéal en tant que moyen d’échange. En effet, son offre fixe de 21 millions et sa nature volatile, l’empêche de proliférer en tant que monnaie courante. Ceci étant, il ne serait plus approprié de le qualifier Bitcoin comme une réserve de valeur (Or numérique) plutôt qu’une monnaie à proprement parlé.

Le stablecoin Dai, en revanche, réussit là où le Bitcoin et les stablecoins centralisés échouent. Étant conçu pour se prémunir des fluctuations du marché de manière décentralisé, le Dai représente un moyen efficace pour sécuriser ses fonds et effectuer des échanges.

dai crypto

dai stablcoin & maker dao

La crypto dai a été développé par une Organisation Autonome Décentralisée (DAO) appelée MakerDAO. MakerDAO est l’une des plus grandes applications décentralisé de la blockchain Ethereum. Il s’agit de la première application de Finance Décentralisée (DeFi) à connaître une adoption significative.

Celle-ci est gérée par les personnes détenant des tokens de gouvernance, appelé MKR. Grâce à ce token, les détenteurs peuvent prendre part à certaines décisions concernant la plateforme et les risques financiers autour du dai coin. Ceci afin d’assurer sa stabilité, sa transparence et son efficacité. Ces prises de décisions se font au travers d’un vote et un token MKR équivaut à un vote.

Le Dai peut être utilisé de la même manière que n’importe quelle autre cryptomonnaie : il peut être envoyé à d’autres personnes, utilisé comme paiement pour des biens et des services ou encore être détenu comme épargne, grâce à une fonctionnalité du protocole Maker, appelée le taux d’épargne en Dai (DSR).

Chaque crypto dai en circulation est adossée à une garantie excédentaire. Cela signifie que la valeur de la garantie est supérieure à la valeur d’unité de Dai. La valeur de garantie équivaut à une réserve d’actif basé sur Ethereum, qui a été, au préalable, approuvé par les détenteurs de token MKR. Qui votent les paramètres de risque correspondants aux actifs mise en garantie.

Le Dai : une véritable monnaie

il faut savoir qu’une monnaie possède trois fonctionnalités. Elle est utilisée comme réserve de valeur, comme unité de compte, et comme intermédiaire d’échanges. C’est grâce à ces 3 caractéristiques que les agents économiques ont confiance dans une monnaie.

Le Dai comme réserve de valeur

Une réserve de valeur est un actif qui conserve sa valeur, sans dépréciation significative au fil du temps. Parce que le Dai est un stablecoin, il est conçu pour fonctionner comme une réserve de valeur même dans un marché volatile.

Le Dai comme moyen d’échange

Un moyen d’échange est tout ce qui représente une norme de valeur et est utilisé pour faciliter la vente, l’achat ou l’échange (commerce) de biens ou de services. Depuis sa création, le dai token est utilisé dans le monde entier pour tous les types de transactions.

Le Dai comme unité de compte

Une unité de compte est une mesure standardisée de la valeur utilisée pour fixer le prix des biens et des services (par exemple dollar, euro, yen, etc). Actuellement, le dai crypto a un prix cible de 1 dollar (1 Dai = 1 USD).

Bien que le Dai ne soit pas utilisé comme une mesure de valeur standard dans les sytèmes centralisé classique, il fonctionne comme une unité de compte au sein du protocole Maker et de certains Dapps. La comptabilité du protocole Maker ou la tarification des services des Dapps étant en Dai, plutôt qu’en une monnaie fiduciaire comme le dollar.

Le succès du Dai

Depuis le lancement du Dai en 2017, l’adoption de ce stablecoin par les utilisateurs a augmenté de façon spectaculaire. À tel point qu’il est devenu la pierre angulaire des applications décentralisées qui contribuent à l’expansion du mouvement DeFi (finance décentralisée). Le succès la crypto dai s’inscrit donc dans un mouvement industriel plus large en faveur des stablecoins, conçues pour maintenir la valeur d’un prix de manière décentralisé et fonctionner comme de l’argent.

Une reprise superficielle

En février 2019, JPMorgan est devenue la première banque des États-Unis, à avoir créer et à tester une pièce numérique représentant 1 dollar. À mesure que le secteur des cryptomonnaies se développe, d’autres banques, sociétés de services financiers et même des gouvernements, créeront des monnaies numériques stables. Par exemple, des monnaies numériques de banque centrale. Tout comme de grandes organisations en dehors du secteur financier.

Facebook, par exemple, avait annoncé ses plans avec le projet Libra en juin 2019. « Une cryptomonnaie numérique stable qui sera entièrement soutenue par une réserve d’actifs réels”. Cependant, ces propositions concernant une monnaie numérique stable, renoncent à la proposition de valeur fondamentale de la technologie blockchain : l’adoption mondiale d’une infrastructure décentralisé, sans autorité ou administrateur central susceptible d’abuser de son influence.

Conclusion

La crypto dai est une monnaie stable décentralisée, qui n’est ni émise, ni administrée par un acteur centralisé. Il est impartial et sans frontières, accessible à tous et partout. Chaque unité de crypto Dai est garantis par un excédent de valeurs basé sur le réseau Ethereum, faisant d’elle une reserve de valeur fiable.

Etant basé sur une blockchain toute personne disposant d’une connexion Internet peut surveiller la santé du système à tout moment sur daistats.com. Avec des centaines de partenariats et l’une des plus fortes communautés de développeurs dans l’espace des cryptomonnaies, MakerDAO est devenu le moteur du mouvement de la Finance Décentralisée (DeFi).

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.