Crypto.com se retire de son accord avec l’UEFA : quelles con...
Actus

Crypto.com se retire de son accord avec l’UEFA : quelles conséquences ?

Le 1er septembre SportBusiness annonçait que Crypto.com avait renoncé à son partenariat avec l’UEFA en raison des conditions de marché actuelles. Après la séparation entre le géant du gaz russe Gazprom et l’Union européenne de Football en raison de l’invasion en Ukraine, la plateforme crypto aurait pu devenir héritière d’une collaboration très juteuse. Voici les impacts de cette décision. 

Crédit photo : psychic live club

C’est une grande désillusion pour la plateforme. Au dernier moment, crypto.com a annulé son partenariat avec l’UEFA qui aurait dû rapporté pas loin de 500 millions d’euros à l’instance européenne de football. Selon SportBusiness, le problème viendrait des barrières rencontrées par l’exchange auprès de différents régulateurs européens, comme la France notamment. La plateforme aurait pu être associée à la plus belle et prestigieuse des compétitions européennes, la Ligue des champions.

 

Une visibilité exceptionnelle manquée

L’UEFA Champions League est la compétition sportive la plus visionnée en Europe et l’une des plus regardées dans le monde. En 2018 par exemple, c’est près de 380 millions de personnes dans le monde qui ont observé la finale opposant le Real Madrid à Liverpool. C’est donc évidemment une opportunité publicitaire phénoménale loupée qu’aurait pu obtenir le site internet lors des 5 prochaines saisons.

Dans un premier temps, sur un plan économique, crypto.com aurait pu obtenir des bénéfices colossaux. Si la plateforme était prête à payer la somme de 500 millions d’euros à l’UEFA, c’est qu’elle espérait forcément en tirer plus à l’arrivée. Il y avait donc l’objectif d’obtenir une somme astronomique mais il n’est pas évident de dire que cet investissement aurait été forcément rentable.

Enfin, dans un second temps, c’est évidemment une occasion manquée pour le Web3 de s’implanter encore un peu plus dans la société. Malgré la forte démocratisation actuelle de la cryptomonnaie dans le monde moderne, il existe encore beaucoup de personnes n’ayant aucune connaissance de cet univers. Son association avec la coupe aux grandes oreilles aurait pu être un excellent moyen d’attirer de potentiels nouveaux passionnés.  

 

Une implantation dans le sport importante

 

Si la plateforme avait choisi de s’associer à l’UEFA pour se mettre en avant, ce n’était pas juste pour l’opportunité. En effet, crypto.com est extrêmement présent dans le monde du sport. Il y a quelques mois notamment, le site avait réalisé un énorme coup marketing, en trouvant un accord de naming pour le stade des Los Angeles Lakers, équipe de NBA. Un accord estimé autour de 700 millions d’euros, une somme pharaonique. Lebron James, star des Lakers, avait notamment participé à un événement publicitaire pour le site.

Crypto.com est aussi partenaire du grand prix d’Aston Martins en formule 1, mais il est également présent sur les équipements officiels de boxe de l’UFC. Ce partenariat avorté avec l’UEFA, était donc une occasion d’encore plus s’associer dans le sport.

 

Cependant, malgré cet énorme coup de communication manqué, crypto.com n’a pas non plus tout perdu. En effet, en mars dernier, le site avait annoncé son partenariat avec la coupe du monde au Qatar. Une publicité déjà exceptionnelle, même si la plateforme aurait pu obtenir les deux plus belles compétitions footballistiques actuelles. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.