Le marché boursier a échangé 41 285 millions d’euros e...
Actus

Le marché boursier a échangé 41 285 millions d’euros en octobre

Les liquidités échangées en actions au cours du mois ont été supérieures de 47,5 % à celles d’octobre 2020 et de 27,7 % à celles du mois précédent.

Les admissions à la négociation de titres à revenu fixe ont augmenté de 17,8 % par rapport au même mois de l’année dernière.

La négociation des contrats à terme sur actions est en hausse de 13,3 % par rapport à octobre de l’année dernière et de 23,8 % depuis le début de l’année.

Le marché boursier espagnol a négocié 41 284,5 millions d’euros d’actions en octobre, soit 47,5 % de plus qu’au cours du même mois de 2020 et 27,7 % de plus que le mois précédent.

Le nombre de transactions a été de 3,6 millions, soit une baisse de 13,3 % par rapport à octobre de l’année dernière et de 3,2 % par rapport à septembre.

BME a atteint une part de marché de 74,88% dans le négoce des valeurs mobilières en Espagne. L’écart moyen au cours du mois d’octobre 2021 était de 5,18 points de base au premier niveau de prix (18,7 % de mieux que le lieu de négociation suivant) et de 7,62 points de base à la profondeur du carnet d’ordres de 25 000 euros (41,4 % de mieux).

Selon le rapport indépendant de LiquidMetrix, ces chiffres comprennent les transactions effectuées sur les places de négociation, à la fois sur le carnet d’ordres transparent (LIT), y compris les ventes aux enchères, et les transactions non transparentes (dark) effectuées en dehors du carnet.

Le volume négocié en octobre sur les marchés à revenu fixe s’est élevé à EUR 15 857,5 millions, soit 36,4 % de moins qu’en septembre.

Les admissions aux négociations, y compris les émissions de dette publique et de titres à revenu fixe privés, se sont élevées à 27 003 millions d’euros, soit une augmentation de 17,8 % par rapport au même mois de l’année précédente.

L’encours s’est établi à 1 700 milliards d’euros, soit une augmentation de 0,7 % en octobre et de 5,6 % depuis le début de l’année.

Sur le marché des produits financiers dérivés, les échanges de contrats à terme sur actions ont augmenté de 13,3 % par rapport à octobre de l’année dernière et de 23,8 % depuis le début de l’année 2021. La position ouverte sur les contrats à terme sur actions a augmenté de 36,5 % par rapport à la même période de l’année précédente.

En ce qui concerne les produits dérivés de l’IBEX 35, les échanges de contrats à terme ont diminué de 12,2 % par rapport au même mois de l’année dernière, et ceux des contrats d’option de 58,9 %.

Comments are off this post!