BackerKit met en place une interdiction sur l’utilisation de l’IA pour les contenus et images soumis

Temps de lecture : 3 minutes

BackerKit la plateforme de financement participatif souhaite mettre un terme aux images générées par l’IA, pour la promotion des campagnes. De nombreux raisons ont motivé cette décision. Dans cet article, nous aborderons quelques aspects.

La décision de BackerKit face aux préoccupations liées aux droits d’auteur

BackerKit, la plateforme de financement participatif, a récemment annoncé qu’elle interdirait désormais l’utilisation de contenus générés par l’intelligence artificielle (IA) sur sa plateforme. Cette décision a été prise en raison de quelques inquiétudes. Celles-ci concernent la violation des droits d’auteur et la juste rémunération des artistes. En effet , ces derniers pourraient voir leurs créations être utilisées sans leur consentement.

  • Le but principal de cette nouvelle politique est de créer un environnement respectueux pour les créateurs et leurs contributeurs.
  • Les images générées par IA dans le cadre de campagnes pour jeux de société sont également visées par cette interdiction.
  • La politique a été finalisée le 4 octobre, et les utilisateurs actuels ont été informés des changements en cours.

Les principales préoccupations de BackerKit relatives au contenu généré par l’IA

Plusieurs problèmes ont poussé BackerKit à prendre cette décision :

  • La question de la propriété du contenu : L’entreprise veut s’assurer que les droits d’auteur des œuvres utilisées sont bien respectés.
  • La source éthique des données : BackerKit souhaite éviter que des images issues de sources douteuses ou illégales soient utilisées pour créer du nouveau contenu.
  • La rémunération adéquate des créateurs de contenu : La plateforme veut offrir une juste rétribution aux artistes et autres créateurs dont les œuvres sont utilisées dans le cadre de projets financés par crowdfunding.

Il est à noter que les images éditées à l’aide de l’IA sont autorisées sur la plateforme. Cependant ce sera à une seule condition. Il faudra que les projets concernés impliquent un travail créatif humain et donnent le crédit approprié aux artistes dont les œuvres sont utilisées ou référencées.

La réaction de Kickstarter à l’interdiction de l’IA sur BackerKit

En réponse à cette décision, Kickstarter a également mis à jour sa propre politique concernant l’utilisation de contenu généré par l’IA. Désormais, les porteurs de projet doivent clairement mentionner l’utilisation de l’IA sur la page de leur projet. Ainsi, le non-respect de cette exigence pourrait entraîner la suspension du projet en question.

Lancement d’un outil d’IA “sûr” par Getty Images

Récemment, Getty Images a lancé un outil de génération d’image par IA appelé Generative Adversarial Networks (GAN). Celui-ci a été spécialement conçu pour utiliser du contenu appartenant à la société ou sous licence valide. Cet outil vise à garantir que les images générées ne représentent pas une menace pour les droits d’auteur. De plus, les images doivent être une alternative sécurisée pour ceux qui souhaitent utiliser l’IA pour créer de nouveaux contenus.

Joe, une marque de jouets, utilise l’IA pour développer ses futurs jeux

Joe, une marque de jouets a récemment fait parler d’elle. L’enseigne a fait connaître son intention d’utiliser l’IA générative pour élaborer ses futurs jeux. Toutefois, elle a tenu à préciser qu’elle n’utiliserait pas cette technologie pour sa franchise emblématique Dungeons and Dragons.

Conclusion : la nécessité de réguler l’utilisation de l’IA dans le secteur créatif

L’interdiction imposée par BackerKit sur l’utilisation des contenus générés par l’IA souligne les préoccupations grandissantes. Celles-ci sont relatives aux droits d’auteur et à la propriété intellectuelle dans le monde du financement participatif et du secteur créatif en général.

L’intelligence artificielle continue de se développer et de transformer diverses industries. Cependant, il est essentiel de garantir que les artistes et autres créateurs soient correctement protégés et rémunérés pour leur travail. L’établissement de lignes directrices claires et transparentes concernant l’utilisation de l’IA sera crucial pour garantir un climat sain et équitable pour tous les acteurs impliqués.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires