L’avenir du bitcoin
Bitcoin

L’avenir du bitcoin

Pour Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, le bitcoin n’est pas seulement une nouvelle bulle financière, mais l’avenir du système financier international. Une fois de plus, le bitcoin fait les gros titres dans le monde entier. Au milieu du plus grand rallye haussier de son histoire, tous les analystes de la planète tentent de prédire vers quoi se dirige la cryptomonnaie. De plus en plus d’investisseurs et de sociétés traditionnelles parient lourdement sur le BTC. C’est pourquoi Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, déclare dans le tweet du jour que le bitcoin n’est pas une bulle, mais l’avenir :

Bitcoin : une cryptomonnaie pour l’avenir

Il a toujours été prévu que le bitcoin serait l’avenir de la finance internationale. Ainsi, depuis que Satoshi Nakamoto a conçu la cryptomonnaie il y a onze ans, l’intention est de représenter une alternative à la monnaie fiduciaire traditionnelle. Offrir aux personnes du monde entier un moyen décentralisé et impossible à manipuler pour réaliser leurs opérations financières et commerciales.

Cependant, étant donné qu’il s’agit d’un produit totalement innovant (et, avouons-le assez difficile à accepter au début), le bitcoin a dû porter pendant longtemps le stigmate d’un produit purement spéculatif. Une croyance renforcée par la volatilité de son prix, qui peut varier de plusieurs centaines de dollars en quelques minutes.

Cette situation a changé récemment, car de plus en plus d’investisseurs institutionnels commencent à considérer le bitcoin comme une opportunité d’investissement à long terme. Une tendance amorcée en 2020, et impulsée par la crise du Coronavirus, qui a généré des niveaux élevés d’incertitude autour de la monnaie fiduciaire. Ce qui se reflète dans le tweet de Michael Saylor, PDG de MicroStrategy :

« L’argent se déplace des actifs conventionnels vers le #Bitcoin en raison du risque croissant de dévaluation de la monnaie mondiale, de perturbation technologique, de dislocation sociale et d’incertitude politique. Il ne s’agit pas d’un « rallye » ou d’une « bulle » – c’est une réaction en chaîne qui se répand comme une traînée de poudre dans le cyberespace. »

Ainsi, Michael Saylor résumerait les sentiments de millions de personnes dans le monde. Ils commencent à remarquer que le bitcoin n’est pas une bulle, mais le début d’une nouvelle ère dans l’histoire financière mondiale. Une avec des niveaux plus élevés de décentralisation et de virtualité.

Comments are off this post!