Solana subit une panne majeure

Intermédiaire
Temps de lecture : 2 minutes

Solana ( SOL/USD ) est un réseau blockchain en pleine expansion et l’une des alternatives à Ethereum en ce qui concerne les différentes plateformes de développement. Cependant, le projet a récemment subi une importante panne de 17 heures la semaine dernière, et rien n’indique qu’une telle situation soit sur le point de se produire.

Alors que la communauté a rapidement commencé à spéculer sur ce qui se passait, le projet a annoncé dans un billet de blog qu’il avait subi d’importantes attaques DDoS visant un OID détenu par un autre projet, Grape Protocol.

L’OID a été réalisé sur un DEX basé sur Solana, appelé Raydium, à partir de 12h00 UTC mardi dernier. Peu de temps après, le projet a commencé à constater une augmentation de l’activité des robots sur le réseau. S’il n’a pas été difficile d’identifier la source des problèmes que la plate-forme commençait à ressentir, mettre fin à l’activité indésirable était une toute autre affaire.

L’attaque a donné lieu à une charge de 400 000 transactions par seconde. Cela a entraîné une augmentation illimitée des demandes de transfert et un blocage important des ressources. En raison de sa conception, le réseau a vu se multiplier les propositions de fourches automatiques.

Pendant ce temps, les validateurs de réseau du projet ont commencé à tomber en panne les uns après les autres parce qu’ils manquaient de mémoire, et le réseau a été interrompu pendant 17 heures d’affilée, du 14 septembre au 15 septembre.

Une impressionnante collaboration de la communauté a permis de rétablir le réseau en 18 heures.

Il convient également de préciser que la reprise a été rendue possible grâce à la collaboration des meilleurs ingénieurs de Solana et de plus de 1 000 validateurs, qui ont réussi à faire passer un hard fork après avoir également reçu le soutien de 80 % des stakers actifs au sein du réseau.

C’est un excellent exemple d’effort coordonné au sein d’une communauté très bien organisée et solidaire, qui ne serait pas possible dans de nombreux autres écosystèmes. Mais heureusement, le réseau a été réparé, mis à jour et restauré dans les 18 heures suivant le blocage.

Le communiqué conclut en ajoutant que la communauté continue d’enquêter sur le problème et de travailler sur le post-mortem technique pour trouver l’origine du problème, et que la publication du rapport est prévue une fois l’enquête terminée.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires