Prix du bitcoin : faut-il acheter maintenant ?
Bitcoin

Prix du bitcoin : faut-il acheter maintenant ?

La cotation de la cryptomonnaie  évolue à 22 854 dollars, mais le record du bitcoin continue de se mettre à jour heure après heure. Un rythme, celui-ci, qui permet à la monnaie virtuelle de laisser enfin derrière elle les fantômes de la bulle d’il y a deux ans.

Cependant, ce ne sont certainement pas les derniers mouvements haussiers qui ont rassuré les investisseurs sur la solidité du rallye de l’actif : le bitcoin, en effet, avançait déjà à un rythme soutenu depuis des mois, son prix ayant augmenté de 218,4% sur l’année.

Le jeu est maintenant ouvert pour 2021 : vaut-il la peine d’être acheté ? Certains analystes tentent de dessiner leurs perspectives pour l’exercice à venir, en combinant les facteurs – haussiers et baissiers – qui pourraient affecter les performances de la crypto-monnaie. Voyons-les en détail.

Prévisions : que se passera-t-il en 2021 ?

De manière générale, les acteurs clés de la finance mondiale dessinent des scénarios flatteurs quant à l’avenir du bitcoin. Parmi eux, Citigroup – une banque d’investissement américaine – qui voit dans la rareté de l’offre de la cryptomonnaie l’ingrédient qui pourrait porter l’actif sur des actions inimaginables jusqu’à récemment, à 318 000 $.

Un élan d’optimisme qui a trouvé un certain consensus dans les salons financiers. Sur la même ligne, en effet, l’analyste Willy Woo, qui avec un tweet a laissé filtrer – début décembre – son intention de revoir à la hausse les perspectives sur le bitcoin pour 2021 :  » Je crois que le seuil de 300 000 $ n’est pas hors de portée.

Plus « prudent », cependant, Michael Novogratz, PDG de Galaxy Digital, qui voit le prix des crypto-monnaies se situer dans la fourchette 55 000-60 000 dollars à la fin de l’année prochaine. Ce scénario est principalement motivé par la faiblesse persistante du dollar et les attentes d’une hausse de l’inflation.

Il existe toutefois des facteurs baissiers qui pourraient ralentir la progression de la monnaie virtuelle. Selon Juan Perez, cambiste chez Tempus, le principal risque est que les gouvernements tentent d’arrêter la croissance du bitcoin pour protéger les monnaies nationales.

Le scepticisme qui a traditionnellement accompagné l’actif demeure également, comme ceux liés à sa nature spéculative. Sur ce point tourne le cri d’alarme de Douglas Boneparth, président de Bone Fide Wealth, qui a tenté ces dernières heures d’alerter les investisseurs sur le risque inhérent à l’inserguire Bitcoin.

Bitcoin dépasse les 100 000 dollars l’année prochaine

Quoi qu’il en soit, le sentiment sur l’avenir des cryptomonnaies reste particulièrement positif. En effet, au-delà des facteurs baissiers qui pourraient freiner la croissance du bitcoin, de nombreux analystes financiers s’accordent à dire que la barre des 100 000 dollars pourrait être franchie par la monnaie virtuelle dans les douze prochains mois.

Comme le rapporte la Deutsche Bank, un nombre croissant de traders, dont certains fonds spéculatifs, préfèrent les crypto-monnaies à l’or pour protéger leur capital contre la tendance du dollar et l’inflation.

Deux facteurs principaux sont à l’origine de la croissance de la valeur du bitcoin : une augmentation de la demande due aux services lancés par PayPal et Square, qui comptent plus de 300 millions d’utilisateurs, et, parallèlement, la réduction de moitié des récompenses des mineurs prévue tous les 4 ans pour freiner l’inflation, qui a été déclenchée en mai dernier.

Comments are off this post!