Les personnes les plus riches du monde grâce au bitcoin
Plateformes

Les personnes les plus riches du monde grâce au bitcoin

Une question légitime, qui se pose un peu moins d’un an après le début du rallye des monnaies virtuelles : grâce aux chocs de la pandémie, en effet, ces actifs numériques ont vu l’intérêt croissant des fonds spéculatifs internationaux et l’ouverture progressive des géants des paiements en ligne aux portefeuilles numériques, comme PayPal et Square.

Le reste appartient à l’histoire : le bitcoin est une terre de conquête, un nouvel eldorado. Tout le monde n’a cependant pas pu sauter dans le bateau quand il était encore temps : les incertitudes persistantes sur le front de la volatilité ont en effet freiné l’appétit des investisseurs les plus prudents, et les regrets montent d’heure en heure.

En revanche, les taureaux de la première heure jubilent, car ils sont restés en selle malgré la bulle d’il y a trois ans et le scepticisme général qui, jusqu’au printemps dernier, freinait l’ambition du secteur. Mais qui, dans le détail, sont les investisseurs qui ont le butin en main ? Voici le classement de Forbes, mis à jour jusqu’en 2021.

  1. Cameron et Tyler Winklevoss, 1,4 milliard de dollars

Avec leurs mains serrées sur une liasse de 1,4 milliard de dollars en cryptomonnaies, les jumeaux Winklevoss ont gagné la première place parmi les paperasses numériques. Jouant intelligemment – et en avance sur leur temps – les Winklevosses ont fondé Gemini il y a plusieurs années, une plateforme d’échange embryonnaire dont la popularité a augmenté en même temps que le bitcoin.

L’estimation des gains des frères Winklevoss repose sur un calcul rapide : en 2013, ils possédaient environ 11 millions de dollars en bitcoins, encore évalués à 120 dollars chacun. Sans tenir compte des repositionnements effectués ces dernières années, le butin se chiffre en milliards.

  1. Matthew Roszak, 1,2 milliard de dollars

Là encore, nous avons affaire à un taureau pur-sang : parmi les premiers à parier sur le bitcoin – c’était en 2012, le pléistocène des crypto-monnaies – Roszak a fondé il y a cinq ans la startup Bloq, axée sur la technologie blockchain.

Ses actifs en crypto-monnaies, selon les estimations les plus récentes, atteignent 1,2 milliard de dollars, juste en dessous des jumeaux Winklevoss. Mais attention aux détails : rien que l’année dernière, le compte de Roszak a augmenté de 300 millions de dollars, grâce à l’ascension fulgurante du bitcoin sur le marché.

  1. Tim Draper, 1,1 milliard de dollars

Sur le podium, Tim Draper, dernier héritier d’une dynastie qui a fait la grandeur de la Silicon Valley : le bon sang ne ment pas, pourrait-on dire, puisque le rejeton figure aussi parmi les principaux investisseurs de Tesla, la société d’Elon Musk en hausse de 745% sur les douze derniers mois.

En 2014, au contraire, le pari du bitcoin : si Draper a effectivement maintenu sa position d’il y a presque sept ans – environ 29 656 unités – alors l’investissement a rapporté un bon 1,1 milliard de dollars.

  1. Michael Saylor, 600 millions de dollars

En quatrième position, cependant, un nouveau venu : Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, séduit par le bitcoin depuis quelques mois seulement. Assez, cependant, pour mettre la main sur 600 millions de dollars, selon ce que le même responsable a révélé.

Alors que MicroStrategy commençait à parier sur la crypto-monnaie – la valeur des actions de l’entreprise a quadruplé depuis -, le PDG a en effet placé quelque 17 732 bitcoins dans son portefeuille personnel, pour un prix de 175 millions de dollars : un riche plus du côté des bénéfices, dans l’espoir que la brillante remontée de l’actif ne soit pas assombrie par la volatilité.

  1. Mike Novogratz, 478 millions de dollars

Il a beau être proche du fond, ce classement n’est pas de nature à susciter le mécontentement : il s’agit en effet de 478 millions de dollars d’actifs en crypto-monnaies de Mike Novogratz, vieux loup de la finance au passé éminent dans certains grands fonds spéculatifs internationaux.

Grâce à Galaxy Investment Partners, une société dont il est le fondateur, l’actionnaire principal (la participation est de 77%) et le PDG, qui compte parmi ses actifs un volume de bitcoins égal à 621 millions de dollars, avec un bond de 300% au cours des quatre derniers mois seulement.

  1. Vitalik Buterin, 360 millions de dollars

Enfin, une sorte de mention « honorifique » pour Vitalik Buterin, le programmeur russe qui a inventé la plateforme décentralisée Ethereum. Nous ne sommes plus dans le camp du bitcoin, mais les encaissements de Buterin avec sa monnaie virtuelle méritent un bref post-scriptum dans ce classement.

Gourou des cryptomonnaies, M. Buterin conserve dans son portefeuille personnel quelque 333 000 Ethereum, qui valent 360 millions de dollars : pas mal, quand on sait qu’il y a un an à peine, le même volume de pièces numériques valait 45 millions de dollars.

Comments are off this post!