Actus

Neo a sorti sa toute dernière version : Neo N3 !

La dernière version de Neo, N3, est sortie le 16 mars 2021 après 2 ans et demi de développement. Cette version était prévue par la Neo foundation depuis juillet 2018. Il s’agit de la 6e version de Neo, aussi appelé ” l’Ethereum chinois “. Finalement, le site officiel de la blockchain Neo a annoncé officiellement la sortie de cette nouvelle version le 17 mars, provoquant une subite hausse de son cours. Son TestNet est actif depuis le 25 mars.

Alors, qu’est-ce-qui se cache derrière la Neo N3 et son slogan ” tout en un ” ?

 

Neo, ” la plateforme de développement blockchain la plus complète disponible “

 

” La plateforme de développement blockchain la plus complète disponible “, c’est ainsi que l’équipe de Neo présente son réseau. En effet, le réseau Neo propose de multiples fonctionnalités et affiche un développement continu, ce qui le démarque largement de la plupart des autres blockchains. L’objectif de Neo est de mettre en place une ” économie intelligente ” basée sur l’utilisation des smart contracts.

Neo possède deux jetons : le NEO, qui sert à investir, et le GAS, pour payer les frais de transaction. Actuellement, le cours du NEO affiche un prix de 38,31 euros. Cette cryptomonnaie se place au 38e rang sur le marché avec une capitalisation boursière totale de 2 733 056 675 euros et 70 538 831 jetons NEO en circulation.

Cette cryptomonnaie a été lancée en 2014, sous le nom de AntShares. Il s’agit d’une cryptomonnaie chinoise. Elle a pris le nom de Neo en juin 2017. Neo est régulièrement comparée à l’Ethereum. C’est la première blockchain chinoise à avoir un protocole open source. Neo propose tout un système économique, des smarts contracts, un réseau d’oracle et la possibilité de développer facilement des applications décentralisées (DApps). Son système est compatible avec d’autres blockchains comme Ethereum ou Binance Chain.

 

Les particularités de la plateforme Neo

 

Neo est l’une des rares cryptomonnaies à avoir été acceptées par le gouvernement chinois. Ce soutien se doit notamment au fort potentiel de Neo en tant que concurrent du géant Ethereum. Neo est extrêmement similaire au mastodonte de la cryptommonaie, mais son système tend à proposer une plus grande évolutivité et d’avantage de sécurité qu’Ethereum. En un mot, Neo est un Ethereum amélioré.

Alors, quels sont les avantages de Neo par rapport à Ethereum ?

  • Neo a adopté le DBFT (” Delegated Byzantine Fault Tolerance ” ou ” Tolérance aux fautes byzantines déléguées ” en français) comme processus de consensus. Ce protocole permet un vote entre les différents nœuds de son réseau en temps réel. Cela permet notamment à Neo de réaliser environ 1000 transactions par seconde et de générer un bloc toutes les 10 à 15 secondes. En comparaison, Ethereum est pour le moment limitée à entre 7 et 15 transactions par seconde, bien que la plateforme devrait prochainement améliorer ses problèmes de scalabilité.
  • La machine virtuelle utilisée par Neo pour la réalisation de contrats intelligents, NeoVM, supporte divers langages de programmation. Il est donc bien plus facile de créer des smart contracts avec Neo.
  • Neo utilise NeoQS comme cryptographie. Basée sur l’informatique quantique, il s’agit d’une des cryptographies les plus sécurisées.

 

Les nouveautés présentées par Neo N3

 

Les développeurs de Neo N3 ont bien entendu présenté les nouvelles fonctionnalités de la plateforme. La plupart de ces fonctionnalités ne sont pas compatibles avec son ancienne version, Neo 2.x.

La majeure amélioration apportée par Neo N3 est, selon eux, l’intégration de NeoFS dans le module Oracle, ces nœuds fonctionneront à présent comme une chaîne latérale. Neo a aussi ajouté des facilités de calcul et corrigé les bugs de son ancienne version.

La nouvelle plateforme Neo devrait permettre des transactions jusqu’à 100 fois plus rapides. Neo sera aussi plus sécurisée et pourra améliorer le volume des transactions.

En ce qui concerne la gouvernance de la plateforme, dorénavant les détenteurs de jetons NEO voteront pour élire un comité de 21 membres directeurs, dont 7 d’entre eux deviendront des nœuds dans le protocole de consensus. Ces 21 directeurs représenteront la communauté et pourront voter pour la modification de certains paramètres de la blockchain. Les nœuds de consensus auront, de plus, un droit de véto. Les détenteurs de jetons qui auront participé à l’élection recevront des jetons supplémentaires. Ce procédé permet d’accroître le rôle de la communauté et de l’encourager à participer à la gouvernance de la plateforme.

Neo va aussi lancer NeoID, présenté sur son site internet comme ” un ensemble de solutions d’identité décentralisées auto-souveraines standardisées ” (” a set of self-sovereign decentralized identity solution standard “).

 

Du TestNet au MainNet de Neo N3

 

Pour le moment, Neo n’en est qu’au TestNet de sa nouvelle version. Cette étape est primordiale. Elle consiste au lancement d’une nouvelle chaîne dédiée aux tests. Les développeurs vont ainsi pouvoir tester toutes les fonctionnalités de N3 et réaliser des expériences en toute tranquillité, sans perturber la chaîne principale.

Si la version test de Neo N3 est concluante, le groupe a annoncé qu’il lancerait par la suite un nouveau site Web et de nouveaux appels à subvention. Neo prévoit aussi d’organiser plusieurs ” hackathons “, des marathons de programmation ouverts à tous.

Beaucoup de projets et d’événements sont à venir avant le MainNet de Neo N3, c’est-à-dire le transfert définitif vers la nouvelle version de Neo. La date de son MainNet n’a pas encore été annoncée. En attendant, les développeurs de Neo ont choisi de renommer Neo 2.x ” Legacy “, qui signifie en français ” héritage ” ou ” patrimoine “, pour bien marquer l’ancienneté de cette version. Cette chaîne ne recevra plus aucune mise à jour à l’avenir. Cependant, elle ne sera pas détruite. Legacy et N3 fonctionneront simultanément. Ainsi, les utilisateurs de Néo auront le temps de migrer vers N3 à la fin du TestNet.

 

Notre avis : devriez-vous investir dans Neo ?

 

Contrairement au Bitcoin, Neo ne vise pas à devenir une monnaie d’échange contre des biens et des services. Vous ne pourrez donc pas utiliser vos NEO à l’extérieur de la plateforme.

Il peut par contre s’agir d’un placement boursier intéressant. Le dynamisme de son équipe et le renouvellement de sa plateforme entrainent de nettes variation de son cours, qui connaît d’ailleurs une tendance haussière depuis le mois de janvier. Le cours de Neo a commencé l’année au prix de 11,82 euros. Il a connu un premier pic annuel à 42,07 euros le 21 février et se maintient depuis au-dessus de la barre des 30 euros. L’annonce de l’ouverture de son TestNet a valorisé sa valeur de 3% en 24h seulement. Aujourd’hui, Neo affiche un prix de 38,31 euros, ce qui en fait une cryptomonnaie à un prix tout à fait raisonnable.

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *