Le géant bancaire UBS fait part de sa méfiance vis à vis des cryptos

Temps de lecture : 2 minutes

La réticence du secteur bancaire à s’ouvrir aux cryptos n’est pas un fait nouvel. Cependant, il commence à se rendre compte qu’il retarde l’inévitable. Ainsi, beaucoup d’institutions bancaires ont déjà proposé des services cryptos. Au dernier nouvel, le numéro un bancaire UBS faisait partie de ces banques. Mais le retournement de la situation était inattendu : UBS met en garde contre le marché des cryptomonnaies.

La répression en Chine a tout changé

Encore il y a quelques semaines, UBS tentait de proposer à ses clients les plus fortunés une exposition aux cryptomonnaies. Cependant, très récemment, il a révisé sa position en vue des restrictions réglementaires qui ont touché le secteur. Par conséquent, UBS met en garde les investisseurs institutionnels en qualifiant le marché des cryptomonnaies comme fortement spéculatif.

La répression en Chine est l’un des facteurs qui ont persuadé l’UBS à se méfier du marché des cryptos. Déjà, ce pays a toujours interdit de manière indirecte les échanges de cryptomonnaies. Seulement, en mai 2021, le gouvernement a commencé à traquer les opérateurs et a interdit les paiements en Bitcoin. Ce fait avait une répercussion énorme sur le marché des crypto à l’échelle mondiale.

Cela dit, l’UBS déclare qu’il supervise toujours l’évolution dans le domaine des actifs numériques. Mais pour l’instant, il se tient à une décision ferme : pas touche aux cryptos.

Les cryptos : un marché hautement spéculatif

Cette fois, le géant bancaire suisse ne cache pas son avis concernant le danger que représente le marché des cryptos. Il affirme que ce marché hautement spéculatif risque de nuire aux investisseurs professionnels. Déjà, le premier souci est là : la réglementation s’est renforcée. Puis, s’ajoute à cela, l’accroissement de levier qui ne concorde en rien à l’ancienne réglementation financière.

Pour concrétiser cette méfiance, UBS prend l’exemple de Bitcoin. Tout le monde a vu l’essor qu’a connu la monnaie virtuelle Bitcoin en mi-avril. Et seulement deux mois après, il était retombé à 28 800 dollars.

Conseils du géant du bancaire concernant les cryptos

UBS analyse la situation comme suit : la répression ne fait que commencer, cela va empirer. La plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie Binance a reçu l’ordre d’arrêter ses activités réglementées sur le territoire britannique. Et maintenant, la répression s’étend jusqu’en France. Le gouverneur de la Banque de France compte prendre des mesures strictes concernant la régularisation des cryptomonnaies.

Les investisseurs sont tentés par l’énormité des gains issus du marché des cryptos. Cependant, ils ne doivent pas négliger l’aspect spéculatif de ce marché. Il ne faut surtout pas se voiler la face, car l’essor que connaissent ces actifs numériques peut disparaître d’un moment à un autre.

UBS conseille les investisseurs de se tourner vers les fintechs s’ils comptent s’exposer aux actifs de paiements numériques. Au moins, les fintechs disposent d’une croissance structurelle et raisonnable.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires