Le créateur de Tornado Cash a été condamné à une peine de 5 ans de prison

Temps de lecture : 2 minutes

Un tribunal néerlandais a récemment rendu son verdict dans l’affaire d’Alexey Pertsev, co-développeur de Tornado Cash, une plateforme de mixage de crypto-monnaies. Pertsev a été condamné à 64 mois de prison pour son implication dans la création et la gestion de la plateforme, que le tribunal considère comme ayant facilité des activités criminelles et terroristes en masquant l’origine, la destination et la propriété des fonds cryptographiques.

Décision de justice dans l’affaire du développeur de Tornado Cash

La plateforme, fondée par Pertsev et deux associés, était destinée à offrir des services de confidentialité à ses utilisateurs. Cependant, les enquêtes ont révélé qu’elle avait participé au blanchiment d’environ un milliard de dollars. En outre, deux milliards de dollars en Ethereum ont été impliqués dans divers cas de vols et de piratages. Les dénégations de Pertsev, affirmant que Tornado Cash n’avait pas été conçu à des fins illégales, n’ont pas suffi à contredire les preuves apportées par le tribunal.

Le tribunal a tenu Pertsev pour responsable non seulement du développement de Tornado Cash mais aussi de l’absence de mesures préventives contre les abus de la plateforme. Il a été constaté que le service avait été créé en sachant qu’il pourrait être utilisé de manière abusive. À titre d’exemple, le groupe de hackers nord-coréen Lazarus a dérobé environ 450 millions de dollars en crypto-monnaies, qui ont été transférés via Tornado Cash, démontrant l’importance de ce service pour le milieu criminel.

Réaction de la défense et de l’industrie

La défense de Pertsev a mis en avant le caractère décentralisé et open source des contrats intelligents de Tornado Cash, soulignant qu’il serait déraisonnable de blâmer Pertsev pour les actions indépendantes et anonymes des utilisateurs.

Néanmoins, le tribunal l’a reconnu coupable de blanchiment d’argent, ce qui souligne les risques auxquels sont exposés les développeurs de logiciels dans le secteur de la finance décentralisée (DeFi).

Cette décision fait écho à une autre affaire aux États-Unis impliquant Roman Storm, un autre co-fondateur de Tornado Cash, arrêté pour avoir facilité le blanchiment de plus d’un milliard de dollars de fonds illicites.

Roman Semenov, également accusé de blanchiment d’argent, reste en fuite. Les poursuites aux États-Unis contre ces développeurs soulignent une tendance croissante à tenir les créateurs de logiciels responsables de l’utilisation faite de leurs créations, même sans implication directe dans les actes illicites.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Picture of Deffo Bertin

Deffo Bertin

Passionné et expérimenté dans le domaine de la crypto-monnaie, je suis un rédacteur web avec un diplôme en finance. Mon expertise allie une connaissance approfondie des marchés financiers à une passion pour les technologies émergentes. Avec une expérience significative dans la rédaction de contenus liés à la blockchain, aux crypto-actifs et aux dernières tendances du secteur, je m'efforce de fournir des informations précises et accessibles à un large public. Mon objectif est de partager mes connaissances et d'éclairer les lecteurs sur les opportunités et les défis du monde fascinant de la finance décentralisée.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires