Une banque a mis en garde contre les investissements dans les cryptomonnaie

Temps de lecture : 2 minutes

La banque centrale de Singapour et les institutions de régulation financière de Singapour ont mis en garde mardi contre les “fortes oscillations de nature spéculative” et les gros risques pour les investisseurs particuliers qui placent leur argent sur le marché volatil des crypto-monnaies.

La banque centrale de Singapour “désapprouve les crypto-monnaies et les jetons en tant qu’actifs d’investissement pour les investisseurs particuliers”. a déclaré Ravi Menon, directeur général de l’institution, lors du Singapore Fintech Festival.

Le bitcoin a augmenté d’environ 2,8 % mardi. L’Ethereum, qui est la deuxième monnaie numérique au monde en termes de capitalisation boursière, a également augmenté de 1,57 % et s’est échangé à 4 813,94 dollars, selon CoinMarketCap.

De même, le bitcoin a augmenté de 132 % jusqu’à présent en 2021 et l’Ethereum de 553 % au cours de la même période. Les deux crypto-monnaies ont connu des mouvements volatils tout au long de l’année.

Cependant, le marché des crypto-monnaies a subi des milliards de dollars de pertes au mois de mai de cette année. Après que le PDG de Tesla, Elon Musk, a annoncé sur Twitter que le constructeur de véhicules électriques n’autoriserait plus l’utilisation de bitcoins pour acheter ses véhicules et les produits associés.

“Les prix des jetons de crypto-monnaies ne reposent sur aucune logique économique et sont soumis à de fortes fluctuations spéculatives, les investisseurs de détail dans ces jetons risquent de subir des pertes importantes.” a ajouté Menon lors de l’événement.

En outre, des dizaines de pays dans le monde s’interrogent sur la manière de réglementer les crypto-monnaies. Et pour l’instant, un seul pays, le Salvador, a adopté le bitcoin comme monnaie légale.

Singapour et sa position sur les CBDC

Singapour n’est pas pressé de développer une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) pour les particuliers, a déclaré M. Menon. Il a décrit les CBDC comme une version numérique des monnaies fiduciaires.

“La nécessité d’une CBDC de détail à Singapour n’est pas urgente, cependant un cas d’utilisation potentiel de ces actifs est celui des crypto-jetons pour faciliter les paiements transfrontaliers et le financement du commerce moins chers et plus rapides”, a déclaré Menon.

“L’argent physique ne va pas disparaître, donc la nécessité d’un dollar numérique de Singapour est discutable à ce stade”, a fait valoir M. Menon.

La monnaie numérique d’une banque centrale offre des avantages tels que l’inclusion financière ou l’élargissement de l’accès à divers services financiers. Mais ce n’est “pas une raison impérieuse” à Singapour, selon M. Menon. Un pourcentage élevé de Singapouriens possède un compte bancaire électronique. Dans le même temps, les paiements électroniques dans le pays sont “répandus, très efficaces et compétitifs”, a ajouté M. Menon.

Une autre raison d’avoir un dollar de Singapour numérique est de se protéger contre une éventuelle substitution de la monnaie locale. Au fur et à mesure que les monnaies stables et les CBDC étrangères entrent sur le marché et deviennent largement disponibles.

“Il y a aussi la question de savoir si les habitants de Singapour sont à l’aise avec le fait de n’avoir que des dépôts bancaires électroniques et non des espèces physiques.” a ajouté Menon.

Cela dit, la banque centrale de Singapour a reconnu qu’il existe des avantages potentiels pour les CBDC, mais qu’il n’y a pas de forte demande pour cet actif. M. Menon a ajouté lors de l’événement que la banque centrale de Singapour travaillera avec le secteur privé pour commencer à développer la technologie et l’infrastructure nécessaires à l’émission d’une CBDC de Singapour si les régulateurs décident d’en exiger une à l’avenir.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires