Goldman Sachs, la banque d’investissement qui multipli...
Actus

Goldman Sachs, la banque d’investissement qui multiplie les projets crypto

Golden Sachs, la grande banque d’investissement, diversifie de plus en plus ses activités dans la cryptosphère. Deux grandes annonces ont d’ailleurs été communiquées concernant cette polyvalence dans ses affaires. La première était ce lundi 10 mai, la banque a annoncé son important investissement dans la société Coin Metrics. De plus, ce 6 mai Goldman Sachs a déclaré proposer prochainement des NDF pour ses clients du Bitcoin.

Goldman Sachs et ses activités

L’entreprise existe depuis déjà 1869, elle se situe dans le quartier de finance de Manhattan à New York. La société a été fondée par Marcus Goldman et Samuel Sachs. L’actuel PDG est David Solomon, il occupe sa fonction depuis octobre 2018. Par ailleurs Mathew McDermott est le directeur de la division d’actifs numériques de la société. Il s’agit donc aussi de celui qui a participé à cet investissement conséquent pour Coin Metrics mais aussi qui a proposé des NDF sur Bitcoin.

Par ailleurs, depuis mars Goldman Sachs a déjà réouvert son bureau de trading crypto, permettant à ses très nombreux clients de négocier des contrats à terme. De plus, les analystes de l’entreprise ont créé un portefeuille d’action rattaché aux entreprises numériques. Le leader mondial a en effet bien saisie l’importance de multiplier ses actions dans le monde des cryptomonnaies. On imagine donc que Goldman Sachs ne va pas s’arrêter en un si bon chemin.

Les NDF de Goldman Sachs sur les Bitcoin

Goldman Sachs, GS ou encore connu sous le nom Goldman et The Firm propose également des non déliverable fowards, soit des NDF sur les Bitcoin. C’est ce qu’a annoncé Bloomberg dans sa publication du 6 mai dernier. Depuis déjà un mois cette option est mise à disposition aux nombreux clients de la société d’investissements. L’entreprise vient donc de rendre officiel cette information. Les NDF sont aussi appelés futures, ils permettent de parier sur le prix d’un actif à une date préfixée. À l’inverse des autres types d’actifs, les NDF ne sont pas « délivrés » comme son nom l’indique. C’est ainsi que les clients recevront une monnaie fiduciaire à l’instar d’une cryptomonnaie.

Le fonctionnement des NDF

Le fonctionnement est simple, si vous parier que la valeur Bitcoin va augmenter ces prochains jours et que vous voyez juste, il vous sera reverser la différence entre la somme initiale et la nouvelle valeur du Bitcoin. Les NDF sont réputés pour être plutôt complexes. Goldman Sachs utilise alors ces actifs dans ses flux financiers afin de couvrir les possibles pertes de la société.

C’est ainsi que le leader de l’investissement financier sera la compensation de ses clients pour les NDF. Que les clients engendrent un gros ou petit gain, la société se doit de leur reverser leurs profits car ces paris se réalisent en dehors du marché Bitcoin. Il faut savoir que pour l’instant ces NDF ne fonctionnent uniquement qu’avec Bitcoin. Nous ne savons pas encore si l’entreprise vise à réaliser ces spéculations pour d’autres cryptomonnaies. Surtout que cela pourrait être très intéressant pour Goldman Sachs et ses clients que de découvrir et manipuler les nombreuses autres cryptodevises.

En vendant et en achetant des contrats à terme sur les Bitcoin, il s’agit donc ici d’une réelle sécurité que Goldman Sachs s’assure. Plus spécifiquement, la banque prend un pari baissier équivalent lorsque le client prend un pari haussier. La compensation des transactions est assurée sur le marché CME par Cumberland DRW. Le CME Group est une entreprise financière américaine natif du Chicago Mercantile Exchange. Elle est l’une des principales entreprises au monde de bourse d’échange de marché à terme. Quant à Cumberland DRW il s’agit d’une entreprise née en 2014. Elle est l’un des pionnier sur les monnaies cryptographiques. Elle est donc assurément le meilleur allié pour Goldman Sachs, afin d’entreprendre ce projet de crypto.

Coin Metrics et le géant de la finance

Ce lundi 10 mai, Coin Metrics vient tout juste de conclure sa deuxième et dernière levée de fond à 15 millions de dollars. Pour cet investissement la grande banque d’investissement Golden Sachs n’était pas seule. Elle est accompagnée par une multitude de société, on peut nommer : BlockFi, Morningside Group, Warburg Serres Investments et Acrew Ventures.

La grande entreprise de financement bancaire a donc investi dans le géant des données crypto Coin Metrics. De plus, l’investissement de Golden Sachs intervient après l’annonce de l’entreprise de proposer des NDF. Cette levée de fond s’est réalisée seulement quelques jours après l’achat de Skew par Coinbase. Cela confirme l’idée selon laquelle les relations entre les cryptomonnaies et le monde de la finance sont bien l’avenir de nombreuses entreprises.

Coin Metrics est une entreprise créée en 2017 qui met à disposition des données de marché à des institutions très prestigieuses. Elle propose également des services avec des données de réseau. Le grand financement que Goldman Sachs lui apporte permettra sans aucun doute son développement international.

La première ronde financière

La société a réalisé un round de financement de série A en 2019. Une ronde de financement est un processus financier de l’entreprise et toutes les étapes de ce mécanisme. Cela peut également être les appels de fonds, les tours de tables auprès des investisseurs et pleins d’autres processus. La ronde de financements s’était élevée à 6 millions de dollars.

Coin Metrcis a depuis élaboré un groupe international composé d’une multitude de profils différents. On compte parmi ce groupe de très nombreux talents en cryptomonnaies. Mais il y a aussi des anciens profils des industries de données et des services financiers traditionnels. Même si l’entreprise a déjà une grande notoriété et qualité de ses services et de ses données, ce financement pourrait bien accélérer davantage sa croissance. Pourtant on participe ici à un retournement de situation. En effet, Goldman Sachs a confessé en 2020 que les cryptomonnaies n’étaient pas une catégorie d’actifs pertinente. Ce qui manque encore aux grandes institutions financières c’est une réglementation américaine qui faciliterait les divers projets dans la cryptosphère. Cela pourrait notamment leur permettre de fournir directement de la cryptomonnaie en tant qu’actifs à leurs clients.

À propos de cet investissement, Mathew McDermott, le directeur général a déclaré que : « Les données est indispensable à l’approbation généralisée des actifs cryptographiques par les institutions de services financiers et les investisseurs traditionnels. Nos clients profiteront amplement des informations sur les données au niveau institutionnel de Coin Metrics, ainsi, ils peuvent bénéficier des mécanismes de gestion des risques émergents. » 

Comments are off this post!