La loi sur la localisation des fonds en cryptomonnaies
Actus

La loi sur la localisation des fonds en cryptomonnaies

Les experts du marché s’attendent à ce que la nouvelle réglementation déclenche d’importants investissements sur le marché des cryptomonnaies. Sven Hildebrandt est directeur du cabinet de conseil en blockchain DLC Distributed Ledger Consulting, basé à Hambourg. Il voit un potentiel théorique d’afflux de cryptomonnaies de l’ordre de 350 milliards d’euros.

Ce chiffre représente environ un cinquième des actifs d’environ 1,87 billion d’euros immobilisés dans les quelque 4 000 fonds spéciaux nationaux ouverts. Sans compter les parts pour lesquelles l’investissement en cryptomonnaies était déjà possible auparavant.

Jusqu’à 350 milliards d’euros affluent sur le marché des cryptomonnaies

Sachant que la capitalisation boursière du bitcoin s’élève à un peu moins de 768 milliards d’euros. M. Hildebrandt qualifie à juste titre cette décision d’énorme pas en avant lors de son entretien.

Au contraire, M. Hildebrandt considère que le renforcement de la réglementation l’accompagne. Les amateurs de cryptomonnaies ont tendance à considérer d’un œil critique. Il s’agit d’un avantage important. En effet, les investisseurs institutionnels étrangers, en particulier, perçoivent ces formes d’investissement comme plus sûres.

Nous demandons à Sven Hildebrandt s’il constate déjà une activité sur le marché. Si peu de temps après l’entrée en vigueur de la loi. Il peut le confirmer : « Nous voyons même beaucoup d’activité sur le marché, aucune maison ne veut être la dernière. Cependant, beaucoup en sont encore à la phase exploratoire et ne peuvent pas encore vraiment « saisir » quel sujet de la blockchain les occupera le plus à l’avenir – c’est-à-dire s’il s’agira davantage de l’aspect investissement ou infrastructure. Toutefois, le fait que les deux sujets sont inextricablement liés et que les maisons doivent donc également traiter les deux domaines leur apparaîtra alors clairement au plus tard lors de la première transaction sur une Blockchain publique. »

Des éloges de la part des associations combinées

L’Association allemande des investissements alternatifs (BAI) a également fait l’éloge de la nouvelle loi. Frank Dornseifer, directeur général de la BAI, regrette toutefois que la nouvelle réglementation ne s’applique qu’aux fonds spéciaux et non aux fonds publics. Cela éloignerait inutilement les capitaux privés.

Ce constat est également partagé par Jochen Schenk, vice-président de la Fédération allemande de l’immobilier (ZIA), bien que pour des raisons différentes. Il regrette surtout que cela ne permette pas de canaliser davantage de capitaux privés vers des investissements urgents en matière d’infrastructures et de durabilité.

Loi sur l’emplacement du fonds

Le 22 avril, le Bundestag avait approuvé définitivement la loi sur la localisation des fonds, rédigée par les ministères des finances et de l’économie d’Olaf Scholz (SPD) et de Peter Altmaier (CDU), en deuxième et troisième lectures. Le 28 mai 2021, le Bundesrat (chambre haute du parlement allemand) a également donné son approbation, ce qui signifie que rien ne s’oppose à l’entrée en vigueur de la loi le 1er juillet 2021.

La nouvelle loi met en œuvre une directive de l’UE, qui vise principalement à simplifier la distribution transfrontalière des fonds d’investissement grâce à une réglementation uniforme. Le délai de transposition en droit national aurait expiré le 2 août 2021.

Comments are off this post!