Bitcoin en politique : Le maire de Miami accepte les dons en BTC pour sa campagne présidentielle

Temps de lecture : 2 minutes

La crypto-monnaie, et notamment le Bitcoin, commence à prendre une place importante dans la sphère politique. Le maire de Miami, Francis Suarez, vient d’annoncer qu’il acceptait désormais les dons en Bitcoin pour soutenir sa campagne présidentielle. Cette décision innovante s’inscrit dans la volonté du candidat républicain de se démarquer de ses concurrents et de montrer son engagement envers les nouvelles technologies.

Une démarche inédite qui renforce l’image pro-Bitcoin de Francis Suarez

Déjà reconnu pour son approche favorable à la crypto-monnaie, Francis Suarez entend bien profiter de cette image pour séduire un électorat jeune et technophile. En acceptant les dons en Bitcoin, il espère également sensibiliser davantage le grand public aux avantages et au potentiel des cryptomonnaies.

  • Robert F. Kennedy Jr. avait déjà acheté des bitcoins pour ses enfants
  • Le cours du Bitcoin oscille actuellement autour de 29 000 $
  • Le volume quotidien des transactions sur le marché des cryptomonnaies est en baisse

Des contributions cryptographiques gérées par le fournisseur BitPay

Pour assurer la gestion des dons en crypto-monnaie, la campagne de Francis Suarez a fait appel à BitPay, un fournisseur de paiements cryptographiques. Ce dernier prend en charge plusieurs devises numériques, dont le Bitcoin, le Bitcoin Cash, le Dogecoin, l’Ethereum et le Litecoin.

Un large choix de crypto-monnaies pour soutenir la campagne

En plus des principales cryptomonnaies, BitPay accepte également les contributions sous forme de stablecoins, tels que le Dai, le Gemini Dollar, le Pax Dollar et l’USD Coin. Les donateurs ont ainsi la possibilité de choisir parmi une vaste gamme de monnaies virtuelles pour apporter leur soutien au candidat républicain.

Quel impact sur la campagne présidentielle et le cours du Bitcoin ?

Bien que cette initiative puisse contribuer à démocratiser davantage l’utilisation des cryptomonnaies, il est encore trop tôt pour mesurer son impact réel sur la campagne présidentielle de Francis Suarez. Cependant, cette décision pourrait inciter d’autres candidats à suivre cette voie et à intégrer les crypto-monnaies dans leur stratégie électorale.

Le Bitcoin, un actif toujours volatile malgré une certaine stagnation

Le cours du Bitcoin reste sujet à une forte volatilité, malgré une stagnation autour de 29 000 $ depuis quelques jours. La baisse du volume quotidien des transactions sur le marché des cryptomonnaies pourrait influencer la trajectoire future du prix du Bitcoin. Toutefois, l’acceptation des dons en BTC par le maire de Miami pourrait, à terme, avoir un impact positif sur la perception et la valeur du roi des cryptomonnaies.

Un vent de fraîcheur numérique souffle sur la politique américaine

Avec l’entrée en scène de Francis Suarez et son adoption des cryptomonnaies comme moyen de financement de sa campagne, une nouvelle ère s’ouvre pour les élections américaines. En embrassant l’univers du Bitcoin et des crypto-monnaies, le maire de Miami apporte un vent de fraîcheur numérique dans le paysage politique traditionnel.

Pourra-t-on bientôt observer une généralisation de cette pratique ?

S’il est encore trop tôt pour dire si d’autres candidats suivront l’exemple de Francis Suarez et accepteront les contributions en crypto-monnaie, cette initiative témoigne d’une certaine évolution des mentalités. Les politiciens sont de plus en plus nombreux à reconnaître le potentiel des nouvelles technologies, et le Bitcoin pourrait bien devenir un outil-clé pour toucher de nouveaux électeurs et marquer leur différence.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires

coinaute

GRATUIT
VOIR