Binance prend des mesures face aux demandes réglementaires d...
Plateformes

Binance prend des mesures face aux demandes réglementaires de plusieurs pays

Récemment, des pays comme le Royaume-Uni, le Canada, le Japon et la Thaïlande émettent des avertissements réglementaires à l’encontre de la plus grande bourse d’échange de cryptomonnaies Binance. Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, annonce sur son compte Twitter. La mise en place de plusieurs mesures pour faire face à ces avertissements et continuer à fonctionner.

Quelles sont les mesures prises par Binance ?

Parmi les nouvelles mesures, on trouve une mise à jour de la limite de retrait quotidienne à 0,06 BTC pour les comptes. Notamment, les procédures qui n’effectuent que la « vérification de base du compte ». Ce changement prend effet immédiatement pour les nouveaux enregistrements de comptes. De plus, il s’applique aux anciens utilisateurs entre le 4 et le 23 août.

Cet ajustement sert à promouvoir l’enregistrement KYC (Know Your Costumer) et la « vérification complète de l’identité » sur la plateforme. Grâce auxquels les utilisateurs peuvent augmenter leurs limites de retrait quotidiennes jusqu’à 100 BTC.

« Binance est prêt à aider les régulateurs du monde entier. De même qu’il y trouve un  ensemble de moyen optimal afin d’établir un terrain de jeu équitable : la protection des consommateurs est importante pour nous tous », a ajouté Changpeng Zhao dans le fil twitter.

Parmi les principaux points figurent les nouvelles mises à jour des règles relatives à l’effet de levier des contrats à terme pour les nouveaux utilisateurs, où les nouveaux comptes de contrats à terme sont limités à un effet de levier maximal de 20x.

Ce changement est effectué pour les comptes Binance Futures ouverts dans les 30 derniers jours à partir du 19 juillet aux comptes ouverts dans les 60 derniers jours.

Une autre des nouvelles mesures qu’elle a mises en œuvre concerne le lancement de l’API, un outil de déclaration fiscale, pour aider ses utilisateurs dans leurs déclarations d’impôts.

Mesures réglementaires à l’égard de Binance

Le 25 juin, l’Agence des services financiers du Japon, ou FSA, a accusé Binance d’opérer dans le pays sans les licences appropriées.

À la suite de cette accusation, Binance a annoncé qu’elle cesserait ses activités dans la province canadienne de l’Ontario après que l’autorité locale de réglementation des valeurs mobilières a introduit de nouvelles mesures strictes visant les bourses de cryptomonnaies.

La Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni a alors ordonné à la bourse de cesser toute « activité réglementée » dans le pays.

En réponse à l’avertissement de la FCA, Binance a précisé que l’avis de la FCA concerne Binance Markets Limited, qui est une entité juridique distincte acquise par l’entreprise en mai 2020. En conséquence, elle « ne propose aucun produit ou service par l’intermédiaire du site Binance.com », a déclaré la société.

Début juillet, Binance a dû suspendre les dépôts en euros SEPA.

Comments are off this post!