Binance va limiter l’offre de crypto-monnaies

Intermédiaire
Temps de lecture : 2 minutes

La bourse de crypto-monnaies Binance a annoncé lundi qu’elle ne proposera plus certains services aux utilisateurs singapouriens sur sa plateforme principale Binance.com.

Dans l’avis, la bourse a souligné que cette mesure s’inscrit dans le cadre de son engagement à se conformer aux réglementations locales.

« Binance évalue constamment ses offres de produits et de services. Nous allons restreindre les utilisateurs de Singapour en ce qui concerne les services de paiement réglementés, conformément à notre engagement de conformité. »

« Il est conseillé aux utilisateurs de Singapour de cesser toutes les opérations liées, de retirer les actifs fiat et de racheter les jetons d’ici le mercredi 2021-10-26 04:00 AM UTC (12:00 PM UTC+8) afin d’éviter les conflits d’échange potentiels », peut-on lire dans le communiqué officiel de Binance.

Les services comprennent le dépôt en fiat, la négociation au comptant de crypto-monnaies et l’achat de crypto-monnaies par le biais de canaux fiat et de l’application Liquid Swap.

Il s’agit de « services de paiement réglementés » qui ne seront plus fournis à partir du 26 octobre afin de se conformer à la réglementation locale, a indiqué Binance.

Cependant, il n’est pas clair si ces services seront offerts par Binance.sg, la plateforme de Binance à Singapour.

On ne sait pas non plus si Binance.com continuera à offrir d’autres services, tels que le trading de crypto à crypto et de produits dérivés, aux utilisateurs de Singapour.

La nouvelle de la cessation des opérations à Singapour intervient trois semaines après que Binance.com ait été placé sur la liste d’alerte des investisseurs par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) au début du mois.

Cette liste rend compte des entités non réglementées qui ont pu être perçues à tort comme étant réglementées ou autorisées par l’autorité.

À cette époque, Binance a cessé de négocier les paires et les options de paiement en dollars de Singapour.

Il convient de noter que Binance.sg, une bourse distincte de Binance.com, ne figurait pas sur la liste d’alerte des régulateurs.

Autrement dit, Binance.com et Binance.sg sont des bourses distinctes.

Binance opère à Singapour par le biais de Binance Asia Services Pte Ltd, et cette entité a demandé une licence en vertu de la loi sur les services de paiement auprès de la MAS.

L’entité opère actuellement en vertu de l’exemption pertinente accordée par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS).

Binance est dans le collimateur de la CFTC américaine

Comme le rapporte Bitcoin Territory, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis a lancé une enquête majeure sur des allégations de délits d’initiés présumés survenus chez Binance Holdings Ltd.

Bloomberg a publié un rapport indiquant que les enquêteurs de la CFTC ont révélé que ces dernières allégations visent à établir si Binance ou son personnel ont profité de leurs clients en utilisant des informations privilégiées qui n’ont pas été divulguées publiquement.

Ce délit d’initié pourrait être utilisé pour réaliser des profits illicites par le biais de la manipulation du marché, au détriment des investisseurs utilisant la puissante bourse mondiale.

Binance a répondu à l’allégation : « En apprenant les allégations de manipulation du marché faites à notre encontre, nous voulons clarifier notre position sur cette question critique. Binance n’a jamais négocié contre nos utilisateurs ou manipulé le marché, et nous ne le ferons jamais » via Twitter.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires