XRP en hausse, un second souffle pour Ripple ?
Actus, Altcoin

XRP en hausse, un second souffle pour Ripple ?

Le XRP de l’entreprise Ripple voit sa cote exploser en seulement quelques jours et fait à nouveau parler de lui. La dernière fois que cette cryptomonnaie faisait partie des informations à la une, c’est lorsque la SEC (Securities and Exchange Commission) portait plainte contre Ripple le 22 décembre 2020. Ce cryptoactif, à cause de son affiliation avec les organismes financiers (notamment les banques) est un sujet de discussion et de critique le plus souvent, dans le monde de la cryptomonnaie.

 

 

Ripple et le XRP

Actualités

La société Ripple vient de triompher (partiellement) face aux accusations de la SEC en justice. Afin de maintenir le respect de la confidentialité des dossiers financiers du président exécutif Chris Larsen et du PDG Brad Garlinghouse, la demande d’inspection de ces dossiers par la SEC a été contestée car jugée non pertinente dans le contexte de cette affaire. Cette victoire a eu pour effet l’explosion du cours de la cryptomonnaie de Ripple au cours de ces derniers jours.

 

En effet la valeur de ce cryptoactif a grimpé  en flèche le week-end du 9 au 11 Avril 2021. Le XRP qui s’échangeait jusque-là aux environs de 0,86 € à atteint la barre des 1,24 € en seulement 48 heures ; soit une augmentation des plus fulgurantes de 45% de son prix.

Avec un prix tournant autour de 0,50 € au début du mois d’avril, on peut vraiment parler d’effervescence autour du XRP et considérer le terme d’explosion pour décrire l’évolution du cours de cette cryptomonnaie. Le cours actuel du XRP, le mercredi 14 avril 2021 (17h10) est d’environ 1,40 €

source : investing.com

 

Présentation de la société et de ses objectifs

Le Projet initial de Ripple est créé en 2004 par Ryan Fugger avec pour objectif de donner la possibilité aux différentes communautés de créer leur propre monnaie et d’être indépendantes financièrement . Mais cette approche change après l’apparition du Bitcoin en 2012 lorsque Chris Larsen et Jed McCaleb s’allient et héritent de la direction de l’entreprise pour ensuite co-fonder la société OpenCoin. Plus tard celle-ci prendra le nom de Ripple Labs et sera à l’origine du token Ripple (XRP). La nouvelle entreprise se fixe un nouvel objectif qui est de réduire les coûts, mais aussi la vitesse des transactions bancaires et régler le problème du manque de transparence sur le statut des transferts. À terme, Ripple souhaite prendre la place du protocole Swift, incontournable aujourd’hui, qui propose un réseau interbancaire et une large palette de services (transferts bancaires, opérations…).

Le nombre de tokens actuellement en circulation dans le monde (circulating supply) est de 40 milliards, ce qui représente à peine la moitié du nombre total de tokens qui s’élèvent à 99 milliards (total supply). Ces jetons sont distribués tel que :

  • 39 milliards sont en libre circulation
  • 6 milliards sont conservés par l’entreprise
  • 55 milliards sont stocké dans l’Escrow : système ayant recours a un tiers de confiance qui connait les formalités qui entraînent une nouvelle distribution de jetons et s’exécute lorsque ces conditions sont satisfaites.

Cette énorme quantité de jetons pourrait faire chuter le cours du XRP car la rareté est un des facteurs qui garantie un prix élevé sur le marché des cryptomonnaies.

 

Les différentes solutions de Ripple

Le token de XRP sert de support d’échanges sur la plateforme Ripplenet.

Ripple fournit plusieurs solutions destinées à des acteurs précis afin de répondre spécifiquement aux besoins de chacun d’eux :

 

  • xRapid : qui est destinée aux organismes financiers et aux fournisseurs de services de paiement qui désirent réduire la valeur de leur frais comme Visa ou encore MasterCard. Le XRP offre aux banques une solution pour administrer plus facilement les paiements internationaux.
  • xVia : une méthode permettant aux entreprises, services de paiements et institutions financières de transférer les liquidités avec une garantie de transparence au niveau des informations.
  • xCurrent : la société met à disposition de ses clients une solution de paiement permettant d’améliorer le partage des informations entre les banques et de gérer le mouvement des fonds entre deux institutions grâce à son protocole IPL (Inter Ledger Protocol)

 

Avantages et limites de Ripple (XRP)

Le XRP de l’entreprise Ripple permet de transférer des fonds à des frais dérisoire et dans le monde entier en une fraction de secondes (entre 3 et 5 secondes pour le XRP contre environ 1 heure pour le Bitcoin). Cet actif, peu volatile, car pour l’instant très centralisé, peut effectuer et supporter jusqu’à 1500 transactions par secondes, ce qui lui donne un fort avantages par rapport à l’Ether (15 transactions par secondes) et le Bitcoin (3-6 transactions par secondes).

 

Néanmoins cette cryptomonnaie centralisée va à l’encontre du principe libertin de la cryptomonnaie qui est la décentralisation des actifs. Cet aspect présente une image qui déplait aux partisans de la cryptomonnaie qui considèrent que le XRP de Ripple est une cryptomonnaie au service du système bancaire.

 

Une cryptomonnaie à l’image ternie

 

L’affaire Ripple – SEC

La Securities and Exchange Commission a accusé l’ICO de 1,3 milliard de dollars de XRP d’être une « offre de titres non enregistrée » et poursuivît Ripple en justice le 22 décembre 2020. Cette nouvelle a fortement impacté l’image de la société ainsi que du XRP et conduît plusieurs bourses à ôter la monnaie de la cote ce qui lui fit perdre de sa valeur.

 

Ces accusations ont considérablement ébranlé la réputation de Ripple au point où certains de ses partenariats ont été rompus ; notamment avec la célèbre agence de transfert d’argent MoneyGram qui a nié avoir eu recours à la technologie l’entreprise et notamment la plateforme Ripplenet ou transitent les fonds et ODL le service de liquidité à la demande lors de sa mise en examen après que les accusations ont été prononcées.

 

L’avenir de Ripple et du XRP

La mise en examen de Ripple laissera forcement des séquelles a l’entreprise. Mais grâce aux récentes « victoires » juridique ayant fait bondir le cours du XRP et à la lutte des dirigeants de l’entreprise, la société pourrait bien se remettre sur pied et surmonter la crise.

 

Le futur de Ripple dépend en grande partie du résultat final de cette bataille avec la SEC. Si l’honneur de la cryptomonnaie est lavé, la société connaîtra alors une croissance exponentielle et à la hauteur de son projet, permettant ainsi à Ripple de prendre l’ascendant sur ses concurrents et aboutir à son objectif final.

Comments are off this post!