Que signifie Stablecoins ?
Plateformes

Que signifie Stablecoins ?

Les Stablecoins, comme le terme l’indique, sont en fait des cryptomonnaies stables, non exposées à cette fluctuation de prix typique du marché des crypto-monnaies. Mais qu’est-ce qui les rend invulnérables à la volatilité ? Vous trouverez ci-dessous un guide des caractéristiques et des principaux types de Stablecoin.

Stablecoin : qu’est-ce que c’est ?

Les Stablecoins sont donc des crypto-monnaies qui, contrairement au bitcoin et à ses concurrents dont on parle tant, ne souffrent pas de volatilité. La raison est vite dite : les Stablecoins sont rattachés à un autre actif financier.

Un élément de force, ceci, puisque l’une des critiques qui sont traditionnellement faites au bitcoin et autres altcoins est justement liée à l’instabilité de leur prix, ce qui pourrait nuire à leur utilisation comme moyen de paiement.

En bref, les Stablecoins conservent les composantes révolutionnaires des cryptomonnaies tout en les dépouillant de leurs faiblesses : ces monnaies virtuelles évoluent en effet dans le cadre de la décentralisation chère aux cryptos et à leurs investisseurs, mais garantissent – en même temps – le haut degré de stabilité que le Bitcoin, l’Ethereum ou le Litecoin ne peuvent offrir.

Trois types de Stablecoin

En fonction de l’actif financier auquel ils sont liés, nous pouvons distinguer trois types de Stablecoins :

Les Stablecoins rattachés à des monnaies fiduciaires : certains Stablecoins, pour parer aux risques de volatilité, sont rattachés à des monnaies fiduciaires telles que le dollar ou l’euro, voire l’or. Le processus consiste à déposer une somme séquestre – en euros, en dollars ou en livres sterling, selon l’actif auquel le Stablecoin est lié – sur un compte bancaire.

Stablecoins arrimés à d’autres cryptocurrences : certains investisseurs souhaitent toutefois s’affranchir de la structure de paiement traditionnelle, et utiliser les actifs cryptographiques comme garantie de stabilité. Habituellement, ces Stablecoins sont rattachés à différentes crypto-monnaies pour atténuer les risques de volatilité.

Stablecoin non adossé à un actif : il existe aussi des Stablecoins non adossés. Également connues sous le nom de monnaies stables fiat, ces crypto-monnaies fonctionnent comme les monnaies fiat du système bancaire traditionnel : une sorte de crypto-banque centrale régule l’offre et la demande de crypto-monnaies sur la base de règles encodées dans un contrat intelligent.

Quels sont les principaux Stablecoins ?

Le Stablecoin le plus connu – et le plus répandu – est Tether, créé en 2015 sous le nom de Realcoin. Le Stablecoin, géré par une autorité centrale, Tether limited, est arrimé au dollar, à l’euro ou au yuan chinois.

Le Stablecoin le plus échangé au monde, quant à lui, est TRUE USD, créé en 2018. Cette crypto-monnaie, arrimée au dollar, utilise un jeton erc20 à stocker dans un portefeuille numérique et s’appuie sur des contrats intelligents pour certifier la parité entre les réserves et les jetons émis.

Viennent ensuite Staxos Standard, un Stablecoin créé en 2018 et soutenu par le département des services financiers du NYSE (New York Stock Exchange), et Digix Gold, une crypto-monnaie rattachée à l’or – un jeton égal à un gramme de l’actif – qui s’appuie sur la blockchain Ethereum.

Il convient également de mentionner, dans la liste des monnaies stables les plus populaires et les plus fiables, Gemini Dollar, MakerDAO, USD Coin, bitUSD (rattaché au billet vert), Statis EURO (rattaché à la monnaie européenne) et Alchemint Stantards (lié au dollar de Singapour).

Comments are off this post!