La loi sur le bitcoin : plusieurs défenses favorables pour l...
Bitcoin

La loi sur le bitcoin : plusieurs défenses favorables pour le cryptomonnaie

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le bitcoin au milieu de cette année – qui a conféré au BTC le statut de monnaie légale dans le pays – de nombreuses organisations du marché financier traditionnel ont remis en question cette initiative. Le dernier en date à l’avoir fait est le gouverneur de la Banque d’Angleterre, et le président salvadorien Nayib Bukele lui a répondu sur les médias sociaux.

Andrew Bailey, le plus haut fonctionnaire de la BoE, est un critique bien connu des crypto-monnaies. Malgré la progression croissante de la CTB et des autres altcoins en termes d’adoption, de capitalisation et d’échanges, M. Bailey s’est élevé contre les actifs numériques. La semaine dernière, il s’en est pris au pays d’Amérique centrale et à son projet novateur.

« Je suis préoccupé par le fait qu’un pays le choisisse comme monnaie nationale. Ce qui m’inquiète le plus, c’est de savoir si les citoyens du Salvador comprennent la nature et la volatilité de leur monnaie », a déclaré M. Bailey à Bloomberg. Les déclarations du Britannique ont transcendé l’écosystème et ont atteint Bukele, propriétaire et gestionnaire du projet.

« La Banque d’Angleterre s’inquiète de l’adoption du bitcoin par le Salvador ? Vraiment ?« , s’est interrogé le président du Salvador sur son compte Twitter, principal moyen par lequel il s’exprime et communique ses idées. « Je suppose que l’intérêt de la Banque d’Angleterre pour le bien-être de notre peuple est sincère, non ? Je veux dire, ils ont toujours été préoccupés par notre peuple. Toujours« , ironise le latino-américain.

« J’aime la Banque d’Angleterre« , a ajouté M. Bukele, qui n’a pas repris la parole. Le tweet a eu un impact stupéfiant, mais aucune réponse de Bailey.

Les répercussions de la loi sur le bitcoin au Salvador ont été à la fois célébrées et critiquées par diverses organisations financières et banques centrales du monde entier. Il y a quelques semaines, le Fonds monétaire international (FMI) s’est à nouveau prononcé contre le projet ; selon l’organisation, l’adoption du BTC comme monnaie légale « implique des risques majeurs pour la protection des consommateurs, l’intégrité du système financier et la stabilité financière ».

Envie d’investir ? Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme Bitpanda et bénéficiez d’un bonus de 10€ à l’inscription.

https://www.bitpanda.com/fr?ref=908558543827693748

Comments are off this post!