Que savoir sur l’affaire Mt. Gox ?

Temps de lecture : 7 minutes

L’affaire Mt. Gox est l’un des événements les plus marquants et controversés de l’histoire des cryptomonnaies, particulièrement du Bitcoin. Mt. Gox est une plateforme d’échange de cryptomonnaies fondée par Jed McCaleb en 2009.

Introduction

A son apogée, Mt. Gox était la plus grande bourse de bitcoins du monde, traitant une grande partie des transactions du Bitcoin. 

Cependant, 5 ans après son ouverture, en février 2014 pour être plus précis, Mt. Gox a du jour au lendemain fermé ses portes en déclarant avoir perdu près de 850.000 bitcoins, d’une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars à cette époque. Cette perte énorme de bitcoins, qui n’a toujours pas été clairement élucidée à l’heure où nous écrivons cet article (même si son dénouement serait semble-t-il imminent d’après cet article de 01net.com), a eu un effet dévastateur sur les investisseurs et les détenteurs de comptes Mt. Gox, qui ont perdu leurs fonds. 

Cette affaire a déclenché une série d’enquêtes, ayant permis le remboursement d’une grande partie des clients de Mt. Gox. Ces enquêtes ont débouché sur des  litiges judiciaires et des spéculations sur les causes de cette faillite. Les autorités ont finalement arrêté le PDG français de l’époque Mark Karpelès en août 2015, l’ont inculpé de détournement de fonds et de falsification de données liées aux transactions de Mt. Gox. Il a été jugé coupable de certaines accusations, mais acquitté de celles les plus importantes de détournement de fonds.

Problématiques autour de Mt. Gox

Un processus de liquidation a été entamé pour rembourser les créanciers de Mt. Gox, mais il a été long et complexe, avec des retards conséquents et des défis juridiques importants. En 2019, un plan de réhabilitation a été approuvé, permettant aux créanciers de récupérer une partie de leurs fonds en bitcoins plutôt qu’en monnaie fiduciaire. D’ailleurs, en février 2021, Mt. Gox annonçait son intention de relancer ses services non pas sous la même forme qu’autrefois, mais cette fois sous la forme d’un échange de cryptomonnaies géré par une entité externe indépendante. Problème, comme nous le verrons plus bas, des questions et préoccupations subsistent et subsisteront quant à la confiance des utilisateurs à une plateforme directement rattachée à Mt. Gox.

D’après l’article sus-cité en second paragraphe de notre introduction, les tribunaux auraient prévu que le démarrage du remboursement anticipé des bitcoins hackés se ferait à partir du 10 mars 2023 et sauf délais, lesdits paiements devraient s’achever courant septembre 2023.

Fonctionnement de la plateforme Mt. Gox

Mt. Gox est une abréviation de “Magic: The Gathering Online Exchange”. La plateforme a été fondée en 2009 par le développeur de logiciels japonais Jed McCaleb, pour initialement permettre à ses utilisateurs d’échanger des cartes Magic: The Gathering. Par la suite, en 2010, la plateforme s’est rapidement transformée pour devenir une des plus importantes plateformes d’échange des cryptomonnaies, la plus grande permettant d’échanger du Bitcoin en novembre 2013, juste derrière la plateforme BTC China.

Rachetée par Mark Karpelès en 2011, Mt. Gox a vu le Bitcoin s’échanger sur sa plateforme jusqu’en janvier 2014 à environ 70% des transactions mondiales, pour s’effondrer brutalement un mois plus tard.Avant sa faillite subite et brutale en février 2014, la plateforme Mt. Gox fonctionnait de manière similaire aux autres plateformes d’échange de cryptomonnaies. Ci-dessous un récapitulatif dudit mode de fonctionnement.Mt. Gox aurait récupéré plusieurs centaines de milliers des bitcoins disparus, selon l’avocat japonais chargé de la liquidation judiciaire par le tribunal du nom de Maître Kobayashi. A présent, ci-après le fonctionnement standard de la plateforme Mt. Gox. Dans cet ordre, nous parlerons de l’inscription des utilisateurs, du dépôt de fonds, de la phase de négociation, du retrait de fonds et de la sécurité.

Inscription des utilisateurs

Pour utiliser Mt. Gox, les utilisateurs devaient dans un premier temps s’inscrire sur la plateforme en renseignant leurs informations personnelles, et en vérifiant leurs identités conformément aux réglementations en vigueur au Japon. Cela impliquait généralement la vérification de l’adresse email, la soumission des pièces d’identité, quelques fois des justificatifs de domicile.

Dépôt de fonds

Une fois inscrits, les utilisateurs avaient la possibilité de déposer des fonds sur leurs comptes Mt. Gox. Les dépôts pouvaient être effectués en bitcoins comme en monnaie fiduciaire telles que le yen japonais ou le dollar américain. Ils pouvaient également envoyer des bitcoins depuis leurs portefeuilles électroniques (wallets) personnels vers leurs comptes Mt. Gox. Les dépôts de monnaie fiduciaire sur un compte Mt. Gox se faisaient par virement bancaire.

Négociation

Une fois les fonds déposés sur la plateforme, les utilisateurs pouvaient les utiliser pour acheter, échanger ou vendre des bitcoins. Sur Mt. Gox, les utilisateurs pouvaient passer des ordres d’achat ou de vente et, les transactions associées étaient exécutées lorsque des correspondances entre lesdits ordres étaient trouvées.

Retrait de fonds

Les utilisateurs de Mt. Gox pouvaient retirer leurs fonds en bitcoins ou en monnaie fiduciaire vers leurs propres portefeuilles électroniques ou comptes bancaires. Par contre, des limites et procédures de vérification étaient imposées pour des retraits importants. Cela a d’ailleurs suscité des préoccupations parmi ces utilisateurs.

Sécurité

Comme toute plateforme d’échange, Mt. Gox était responsable de la sécurité des fonds de ses utilisateurs. Cependant, cette dernière a été victime de plusieurs failles de sécurité majeures au fil du temps, qui ont conduit à la perte d’un peu moins d’un million de bitcoins.

Raisons de la faillite de Mt. Gox

La chute de Mt. Gox a été provoquée par un certain nombre de facteurs parmi lesquels:

  • Des problèmes de sécurité: Des vulnérabilités se sont faites ressentir et ont permis à des pirates informatiques de voler une grosse quantité de fonds provenant de la plateforme. Ces failles ont été pour beaucoup dans la chute de Mt. Gox.

  • La mauvaise gestion en interne: La gestion de la plateforme a été vivement critiquée par son manque de transparence et de professionnalisme. Les rapports qui en ont été tirés ont révélé d’énormes problèmes de comptabilité et de gestion de fonds. La plateforme ne semblait pas disposer d’un contrôle des fonds et processus, et ne semblait pas non plus avoir été régulièrement auditée par une entité externe indépendante.

  • La pression réglementaire: Le Japon ayant commencé à intensifier sa réglementation sur les plateformes d’échange des cryptomonnaies dès 2013, ces nouvelles réglementations ont imposé à ces dernières des exigences strictes en matière de sécurité et conformité. Mt. Gox a essayé elle aussi, sans succès, à s’y conformer.

  • La perte progressive de confiance de ses utilisateurs: De récurrents problèmes de retraits et de retards dans les transactions, ont contribué à la perte progressive de confiance des utilisateurs de Mt. Gox. Et comme vous pouvez vous en douter, plusieurs d’entre eux ont commencé à retirer leurs fonds, jusqu’à ce que la situation financière de la plateforme se dégrade complètement.

  • La perte massive de bitcoins: Comme énoncé en introduction, l’autre raison (fortement associée bien sûr aux problèmes de sécurité) importante de la faillite de Mt. Gox est la perte en 2014 d’environ 850.000 bitcoins dont la plupart appartenaient à ses clients. Cela a été un coup dur pour la plateforme car, cette perte représentait la grande partie des fonds des utilisateurs, partie en fumée à cause de cybercriminels.

Impact dans l’écosystème des cryptomonnaies

L’affaire Mt. Gox a, comme tout acteur de l’univers des cryptomonnaies pouvait s’y attendre, eu un impact significatif et durable dans l’univers des cryptomonnaies. Les répercussions de cette affaire étant nombreuses, nous en citerons quelques-unes que nous considérons comme étant les principales d’entre elles.

La perte de confiance

Comme avec les plus récentes affaires de ce type (FTX, …) ou même les plus anciennes, la faillite d’une plateforme d’échange de cryptomonnaies de renom entraîne inévitablement une perte de confiance généralisée des clients / utilisateurs des plateformes d’échange des cryptomonnaies.

Une réglementation accrue de l’univers des cryptomonnaies

Cette situation a incité différents gouvernements et autorités de régulation de par le monde, à examiner de plus près, voire à durcir les conditions d’utilisation de ces plateformes. De nombreuses juridictions ont donc renforcé leurs réglementations pour davantage protéger les utilisateurs et investisseurs de leurs zones / pays, en mettant en place des exigences de conformité plus strictes pour les plateformes d’échange des cryptomonnaies.

L’évolution des normes de sécurité

Les failles de sécurité de Mt. Gox ont mis en lumière la vulnérabilité des plateformes d’échange aux attaques et aux piratages. Comme réponse à cette problématique, l’industrie des cryptomonnaies a accentué ses efforts dans l’amélioration de la sécurité des plateformes, notamment en implémentant des protocoles de stockage à froid (cold storage) et d’autres mesures de sécurité avancées.

La montée en puissance des échanges décentralisés (DEX)

La perte massive des bitcoins par les clients de Mt. Gox a entraîné une forme de désamour des utilisateurs de plateformes des cryptomonnaies pour les échanges centralisés (CEX), au profit des échanges décentralisés, qui prennent de plus en plus de place dans l’espace de stockage des cryptomonnaies. Ils offrent clairement une alternative plus sécurisée aux utilisateurs soucieux de la sécurité de leurs fonds.

La prise de conscience sur la gestion des clés privées

Directement en lien avec la précédente répercussion et à la suite de cette rocambolesque affaire, les utilisateurs de plateformes d’échange des cryptomonnaies ont davantage intégré la nécessité de posséder les clés privées de leurs portefeuilles électroniques (DEX), s’ils veulent conserver leurs fonds plus en sécurité, et le plus longtemps possible.

La prudence accrue des investisseurs

La chute de Mt. Gox a poussé investisseurs et utilisateurs des plateformes d’échange des cryptomonnaies à plus de prudence. Cet incident les a poussé à étudier dans les moindres détails des recherches approfondies avant adoption d’une quelconque plateforme. La sécurité, la transparence et la réputation sont devenues les maîtres-mots lors de la recherche d’une plateforme.

La prolongation des litiges

L’affaire Mt. Gox a généré une série de litiges qui a duré de longues années, et dont le processus de réhabilitation des créanciers a été plutôt complexe.

Que retenir de la faillite de Mt. Gox ?

La chute de Mt. Gox est un événement important dans l’histoire des cryptomonnaies, et l’on peut citer un nombre important de leçons à retenir de cet incident. Ci-dessous quelques exemples.

Sécurité avant tout

La sécurité des fonds et actifs numériques est cruciale dans le domaine des cryptomonnaies. Les plateformes d’échange des cryptomonnaies doivent implémenter des méthodes de sécurité de très haut niveau, afin de protéger les actifs de leurs utilisateurs contre les piratages et failles de sécurité.

Transparence et responsabilité

Les utilisateurs doivent pouvoir faire confiance aux plateformes d’échange, dans la gestion de leurs fonds de manière transparente et responsable. Comme il est mentionné un peu plus haut, Mt. Gox est critiqué pour son manque de transparence dans la gestion des fonds et des opérations internes.

Diversification des échanges centralisés

Les investisseurs en cryptomonnaie doivent diversifier non seulement les cryptomonnaies sur lesquelles ils investissent, mais aussi les plateformes qu’ils utilisent pour investir. Cela réduit le risque encouru en cas de problèmes sur l’une ou l’autre des plateformes / cryptomonnaies.

Méfiance envers les plateformes non réglementées

Le cas de Mt. Gox a mis en lumière les risques associés aux plateformes d’échange non réglementées, ou opérant dans des zones grises en matière de réglementation. Les utilisateurs doivent donc être plus prudents et s’assurer que les plateformes qu’ils utilisent respectent les réglementations en vigueur.

Apprentissage continu

L’écosystème des cryptomonnaies évolue rapidement et donc, les investisseurs doivent s’engager dans un apprentissage continu pour comprendre les risques et les meilleures pratiques à adopter. De plus, être bien informé sur la sécurité et la gestion des actifs numériques est essentiel pour faire long feu dans cet univers.

Conclusion

L’affaire Mt. Gox a eu un impact durable dans l’écosystème des cryptomonnaies, et a mis en lumière quelques risques associés aux échanges centralisés. Elle a également incité de nombreuses réglementations et améliorations dans l’industrie des cryptomonnaies pour renforcer la sécurité et la transparence des plateformes d’échange. Cette histoire demeure un avertissement sur l’importance de la prudence et de la sécurité lors de la gestion des actifs numériques (réels comme virtuels) en général.

La faillite de Mt. Gox a fait ressortir les défis et risques inhérents à l’utilisation des cryptomonnaies et a rappelé l’importance de la prudence dans cet espace. Elle a également grandement influencé la manière dont l’industrie des cryptomonnaies et les autorités de régulation abordent de nos jours la sécurité et la protection des utilisateurs.

En parlant de sécurité, on ne le dira jamais assez, il vaut mieux stocker de la cryptomonnaie dans un portefeuille à froid ou cold wallet.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Picture of Jocelyn Dissok

Jocelyn Dissok

Acteur de la Finance de marchés, c'est avec plaisir que je partage avec vous mes analyses sur des sujets divers et variés, autour de la Blockchain et du Web3. Surtout, sentez-vous libre de me dire ce que vous en pensez, c'est aussi de cette façon que je m'améliorerai.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires

coinaute

GRATUIT
VOIR