Filecoin : Un Dropbox 3.0
Actus

Filecoin : Un Dropbox 3.0

Filecoin : Le leader du cloud décentralisé

À mesure que les nouvelles technologies se développe, nous cumulons de plus en plus de données. Que cela soit des documents, des fichiers, des photos ou vidéos, notre besoin incessant de stockage n’est pas près de s’arrêter. Il n’aura donc pas fallu longtemps pour que des sociétés proposent leurs services, grâce à leurs immenses bases de données. Nous pouvons citer Microsoft, Amazon, Google ou encore Dropbox.

Ce faisant, le stockage de données est devenu un marché pesant au alentour de 50 milliards de dollars. Néanmoins, ce secteur à trois problèmes majeurs. Le premier, c’est que la location d’espace de stockage n’est pas donnée. Le second, c’est que les entités gérant l’espace stockage, sont réputés pour utiliser vos données à votre insu. Et le troisième, c’est que les bases de données peuvent être facilement piraté. C’est donc dans l’optique de résoudre ces problèmes que le projet Filecoin a été créé.

Présentation de Filecoin

La finalité même de Filecoin, est de fournir à ses utilisateurs un espace de stockage décentralisé, sous la forme d’un cloud. Il se place ainsi en tant que concurrent direct des leaders du stockage de données, que sont : OneDrive,  Amazon Web Services, Dorpbox et Google Drive. Le projet Filecoin à vu le jour en 2017, au sein de Protocol Labs. Un laboratoire américain de recherche et de développement open source.

Ce laboratoire a été fondé par Juan Benet, qui en est lui-même le CEO. Diplômé de la prestigieuse université de Stanford, il a créé en 2014 un protocole révolutionnaire devenu incontournable dans le Web 3.0, appelé Inter Planetary File System (IPFS). Durant la campagne de financement pour le projet Filecoin, Protocol Labs est parvenue à récolter 257 millions de dollars. Devenant par la suite, l’un des projets ayant réalisé la meilleure levée de fonds de tout l’écosystème crypto.

Les avantages d’un cloud décentralisé

Quelle est la différence entre un cloud centralisé et décentralisé ? La différence fondamental entre ces deux types de cloud, est avant tout le risque de se faire pirater. Filecoin étant un espace de stockage décentralisé, il est statistiquement impossible de le pirater. Ceci en raison de la nature même du fonctionnement d’une blockchain. Chose que l’on peut observer avec l’image ci-dessous.

filecoin

Anonymat & Sécurité

Vos données sont donc, pour ainsi dire, copiées, cryptées et stockées dans plusieurs endroits répartie à travers le monde. Elles sont en effet réparties sur tous les ordinateurs membre du réseau Filecoin. Que l’on peut définir comme les utilisateurs disposant d’espace de stockage. On en compte environ 3000.

Comme mentionné plus haut, les données repartie sur les ordinateurs membre du réseau Filecoin, sont intégralement cryptées. Cela est dû à leur indexation avec la blockchain. Permettant de sécuriser vos données et d’éviter toute altération de la part de la personne qui les stockent.

En résumé, quoiqu’il arrive, vos données resteront toujours en sécurités, puisqu’elles sont réparties sur approximativement 3000 espace de stockage. Contrairement à un espace de stockage centralisé, où en cas de piratage ou de panne d’un serveur, vous n’avez que très peu de chance de revoir vos données.

Ajoutez à cela que grâce à la blockchain, vos données étant cryptées pour les autres et non pour vous, vous êtes assuré d’en être l’unique propriétaire. Il est donc impossible de les utiliser à votre insu. Chose que n’hésite pas à faire les géants de la Tech.

La location d’espace de stockage

Les utilisateurs disposant d’espace de stockage, peuvent louer cet espace non utilisé sur le réseau Filecoin. En échange, ces derniers perçoivent une redevance sous la forme de tokens. Le token FIL, la crypto-monnaie sous-jacente de Filecoin, que nous verrons à la suite de cet article.

Ainsi, les personnes souhaitant stocker leurs données sur le réseau décentralisé Filecoin, devront payer une redevance. Mais si parmi les 3000 fournisseurs de stockage du réseau Filecoin, un personne perd malencontreusement vos données ou ne les stockent pas en totalité, un système de pénalités sera mis en place et leurs tokens FIL seront tout simplement détruits.

Ce système permet donc d’instaurer un échange gagnant-gagnant entre les deux parties. Pour ce qui est de la redevance, celle-ci n’est pas bien chère. En effet, le prix à payer pour stoker ses données n’excède que très rarement les 1$ par mois. Ce qui représente un prix extrêmement compétitif, comparé aux entreprises de stockage classique.

Le token FIL

Token FIL est dit utilitaire. Car c’est lui qui alimente l’économie de stockage du réseau Filecoin. En effet, c’est avec ce token, que les utilisateurs voulant stoker leur données, payent les personnes louant leur espace de stockage. L’offre totale est limitée à 2 milliards d’unités et le token vaut 7,27€ à l’heure ou cet article est écrit.

Les entreprises utilisant Filecoin

Parmi les nombreuses orgainsation que compte le réseau Filecoin, certaine sont des acteurs bien connus du monde de la crypto. On retrouve, par exemple, Polygon, la Fondation Ethereum, Zcash, Near Protocol ou encore la fameuse blockchain Flow. Permettant à ces utilisateurs de stoker en toute sécurité leur NFT sur le réseau Filecoin. La présence de ces acteurs crédibilise ainsi davantage le projet de Protocol Labs. 

Faut-il investir dans Filecoin ?

À l’heure ou cet article est écrit, le token FIL vaut 7,27€. Bien que très abordable, il faut savoir que celui-ci avait atteint les 120$, avant de s’écrouler au prix actuel. Cela veut dire qu’aussi fiable et innovant soit-il, le projet d’une crypto-monnaie n’est jamais à l’abri du risque. Aujourd’hui, acheter du FIL est une véritable opportunité. Néanmoins, nul ne sait de quoi sera fait demain. L’erreur à ne surtout pas faire et de miser tout votre argent dans cette crypto-monnaie, dans l’espoir que celle-ci explose et vous rende multimillionnaire. Il est donc préférable d’investir avec prudence et modération, pour limiter au maximum les risques.

Comments are off this post!