Elon Musk, d’ingénieur à investisseur en cryptomonnaie...
Portraits

Elon Musk, d’ingénieur à investisseur en cryptomonnaie

Elon Musk, on le connait surtout pour Space X, Tesla ou encore Paypal, mais saviez-vous qu’Elon Musk investi aussi en cryptomonnaie ? Portrait d’une célébrité devenue un véritable exemple pour l’un, génie pour l’autre. 

Qui est Elon Musk ? 

Né en Afrique du Sud et naturalisé Canadien puis Américain dans les années 2000, Elon Musk apprend tôt ce qu’il veut faire. Son père est agent immobilier, sa mère est mannequin nutritionniste. Lui, il n’a pas leur vision. 

La sienne se révèle bien différente, puisqu’il déclare avoir commencé à lire très tôt, au moins deux livres par jour sur des sujets tels que : la religion, la philosophie, la science-fiction, ou encore, la programmation. 

Ce qui le mènera à sortir son tout premier programme de jeu vidéo à l’âge de 12 ans, pour environ 500 dollars. 

Après avoir quitté l’Afrique du Sud pour déménager au Canada, dont il réussit à obtenir la nationalité grâce à sa mère, puis migrer aux États-Unis, Elon intègre plusieurs universités en ayant peu à pas d’argent, car son, père refuse ses choix. 

Admis à l’Université de Stanford en physique énergétique après avoir cumulé des études à l’Université Queen’s au Canada, ainsi que l’Université de Pennsylvanie, Elon Musk retourne sa veste et se tourne plutôt vers le domaine d’internet, qui émerge tout juste. 

Ceci, seulement deux jours après son admission. 

Les inventions d’Elon Musk 

Pour vous donner une vague idée des inventions signées Elon Musk, aka l’homme aux fusées ou encore véhicules automatiques, Coinaute propose de vous décortiquer deux inventions nées des prouesses du multimilliardaire. 

SpaceX – 2002 : 

Ennuyé, voire sidéré par le manque d’ambition de la NASA, Elon Musk se lance vers la conquête spatiale en créant la start-up SpaceX. Il porte le titre d’actuel CEO et CTO. 

Space X souhaite, à long terme, parvenir à la conquête de la planète rouge, Mars. Les astronautes sont d’ores et déjà prêts. Parallèlement, Elon Musk désire créer un système de recyclage effectif, qui porte déjà ses fruits. 

Le succès de Space X les mènent à ravitailler, depuis 2012, la station spatiale internationale (alias l’ISS). Il a réussi la prouesse de créer un rival à la NASA. 

Fin 2013, l’actuel billionaire partage l’ambition de créer un avion supersonique à atterrissage vertical, afin de créer et monter une colonie d’environ 1 million de personnes sur Mars. Ambitieux. 

L’envoi de la Tesla Roadster rouge d’Elon Musk via la fusée Falcon Heavy en 2018 marque les médias du monde entier et propulse le business de l’ingénieur à pourcentage d’or. 

Ils en récupèrent les deux propulseurs secondaires, mais pas l’étage du milieu. Un semi-raté pour la startup, mais pas sur Twitter où des millions d’internautes se sont fait un plaisir de réagir. 

Tesla – 2004 & 2008 : 

Entré en société en 2004, Elon Musk prend les rênes de Tesla et démarre l’ère de son leadership qui mènera à l’ascension de cette dernière. 

Le projet de Tesla ? Les véhicules électriques. Un franc succès, puisqu’ils parviennent à acheminer la création de la Tesla Roadster, ainsi que Tesla Model S, puis sa petite sœur Tesla Model X. 

Les voitures électriques deviennent un franc succès et investissent même nos parkings Français. 

Elon Musk et la cryptomonnaie 

Elon Musk, il s’intéresse beaucoup au monde d’internet, et pour tout vous dire, il possède même trois cryptos ! Les Twittos, lisent souvent ses tweets par rapport au sujet, et s’en amuse souvent beaucoup. 

Car Elon Musk, il se tourne beaucoup à l’autodérision. 

Notre ingénieur influence tellement le monde, qu’il réussit à faire bondir de 777% la cryptomonnaie Shiba, baptisée d’après la race de chien Japonaise, juste en ayant publié un tweet sur son compte. 

Le CEO soutient, d’ailleurs, le Dogecoin qui partait à la base, d’une blague. Il mentionne également qu’il possède des BItcoin, même s’il ne sous-entend pas la valeur de son wallet. Toutefois, il annonce que son entreprise, Tesla, en posséderait beaucoup. 

Dans son wallet, nous pourrions, selon lui, trouver Bitcoin, Dogecoin et l’Ether. 

Si vous désirez vous renseigner, ou même profiter du contenu d’Elon Musk, n’hésitez pas à le suivre sur sa page Twitter. Dont il jouit d’un public s’élevant à 74,6 millions de followers. 

Si le réseau de l’oiseau ne vous chante rien, et que vous possédez un profil Facebook ou non, une page lui est entièrement dédiée. Le profile Facebook personnel d’Elon Musk n’est pas connu à ce jour. 

Apparemment, il ne disposerait pas non plus d’Instagram. Il l’aurait supprimé. Il se contente de Twitter, où il agit comme un véritable influencer.  

Parallèlement, il partage la parentalité avec la chanteuse et créatrice Grimes (qui fait une apparition dans notre top des NFT les plus chères), dont il est actuellement séparé, d’un petit garçon. Aucune des photos Instagram de Grimes ne contient leur fils, ce qui n’est pas le cas d’Elon Musk.

 Mais cela ne semble pas empêcher sa popularité d’être déjà en orbite. Notamment… À cause (ou grâce) de son prénom. 

Comments are off this post!