Comment les fournisseurs de liquidités profitent chez DeFi ?...
Guides

Comment les fournisseurs de liquidités profitent chez DeFi ?

Fournir des liquidités peut être très lucratif, mais il est essentiel de comprendre les risques et le concept de perte impermanente. La finance décentralisée (DeFi) fait l’objet d’un grand intérêt dans les plateformes de contrats intelligents, notamment Ethereum.

DeFi vous permet de créer divers produits et opérations similaires à des produits financiers bien connus. Tels que le prêt d’actifs à d’autres personnes en échange de taux d’intérêt, comme moyen de monétiser vos jetons.

DeFI et ses rapports avec les cryptomonnaies comme l’Ethereum

Le réseau ethereum, très programmable, mène ce processus. Etant le lieu de naissance de nombreux DeFis, la croissance des BTC tokenisés. Elle est une manière d’utiliser le bitcoin dans les protocoles de contrats intelligents du réseau ethereum, et la monétisation de ces fonds en bitcoin le montrent.

Un type particulier de DeFi a attiré l’attention du nombre croissant d’utilisateurs, les protocoles pour former des marchés automatisés tels que Uniswap, SushiSwap et PancakeSwap. Un teneur de marché automatisé (AMM) est un type de protocole d’échange décentralisé (DEX). Il s’appuie sur une formule mathématique pour fixer le prix des actifs.

Ces protocoles de liquidité permettent à quiconque de devenir un teneur de marché et de gagner des commissions de négociation. J’aime faire des analogies avec le marché traditionnel. D’ailleurs, il est plus familier à notre vie quotidienne pour expliquer les nouvelles technologies. Sur une bourse traditionnelle, telle que B3, les échanges se font directement entre les participants.

Comment ça fonctionne au juste ?

Si vous achetez une action en bourse, cela représente un échange entre deux actifs, de l’argent contre des actions. La négociation s’effectue par deux personnes, l’une effectuant le paiement et l’autre recevant l’argent. La transaction est intermédiée par le système d’échange et les courtiers. Ces derniers reçoivent des commissions de négociation pour ce service.

Sur la bourse ou dans une bourse centralisée traditionnelle avec un livre d’offres, l’offre et la demande permettent de déterminer le prix. Sur les DEX, les actifs s’évaluent selon un algorithme mathématique. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir un autre participant pour effectuer les opérations.

Dans les DEX, il n’y a pas de registre d’offres, les utilisateurs interagissent avec un contrat intelligent. Ce dernier crée le marché demandé et les négociations ont lieu entre les utilisateurs et les contrats.

Les DEX peuvent être très avantageux pour ceux qui veulent acheter ou vendre des quantités expressives d’un certain actif. Tant à la bourse que dans les échanges traditionnels. Les actifs à faible liquidité ont une variation de prix considérable, précisément en raison de l’absence de contrepartie.

Qui sont les apporteurs de liquidité ?

Mais pour que tout cela fonctionne, la liquidité des contrats intelligents doit être assurée par des utilisateurs, appelés fournisseurs de liquidité. Les fournisseurs de liquidités ajoutent des fonds aux « pools de liquidités ». Cela s’effectue en échange de l’apport d’argent au protocole. D’ailleurs, ils perçoivent des commissions sur les transactions qu’ils effectuent.

Dans la plupart des protocoles, il fonctionne de la manière suivante. De plus, la somme des frais de transaction de la journée précédente est automatiquement distribuée aux fournisseurs de liquidités en fonction de leur participation au pool.

Uniswap, par exemple, facture aux utilisateurs des frais de 0,3 %. Ils vont directement aux fournisseurs de liquidités. Fournir des liquidités à un pool peut être une entreprise très rentable. Mais il faut comprendre les risques et surtout le concept de perte impermanente.

Qu’est-ce qu’une perte impermanente ?

La perte impermanente se produit lorsque le rapport de prix des jetons déposés change après que vous les ayez déposés dans le pool. Plus la volatilité est élevée, plus la perte impermanente est importante.

Dans la plupart des pools, le ratio entre les actifs est de 50%, c’est-à-dire la moitié de la liquidité pour chaque actif. Disons que vous déposez des jetons dans un pool de liquidité qui ont une valeur équivalente à 100 $. Dans cet exemple, 50 $ seront alloués à l’actif A et 50 $ à l’actif B.

Si l’un des actifs commence à trop se déprécier, vous devrez procéder à un rééquilibrage, car les algorithmes veillent à ce que le ratio de liquidité entre les paires reste le même, et ce processus peut faire voler en éclats votre capital.

Une autre implication de ceci est que les fournisseurs de liquidité ne bénéficient pas non plus de valorisations extraordinaires.

La perte impermanente n’est pas un bon nom pour ce phénomène, car le terme « impermanence » peut donner l’impression que les actifs reviendront à un moment donné aux prix auxquels ils ont été déposés à l’origine, mais cela peut ne pas arriver, de plus si vous retirez vos fonds avec un rapport de prix différent de celui auquel vous les avez déposés, les pertes seront permanentes.

Comments are off this post!