Qu’est-ce que la monnaie numérique des banques centrales (CBDC) ?


Warning: Attempt to read property "roles" on bool in /www/coinautecom_878/public/wp-content/plugins/wp-user-frontend/wpuf-functions.php on line 4663
Temps de lecture : 4 minutes

Depuis quelques années, la technologie blockchain est en plein essor et elle est devenue un véritable moteur pour l’innovation dans le secteur bancaire. Les banques centrales du monde entier explorent activement cette technologie pour créer des monnaies numériques et révolutionner leurs systèmes de paiement publics. Mais qu’est-ce que sont exactement ces CBDC et quelles sont leurs applications ? Dans cet article, nous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les monnaies numériques des banques centrales et leurs enjeux. 

Monnaie numérique : définition

Une monnaie numérique de banque centrale, ou CBDC “Central Bank Digital Currencie” en anglais, est une forme de monnaie numérique décentralisée émise par une banque centrale. Elle utilise la technologie blockchain pour générer et stocker des transactions publiques, ainsi que pour rassembler des informations sur les mouvements financiers.

Cette technologie permet à l’utilisateur de conserver le contrôle de ses fonds tout en offrant un système de paiement rapide et sûr. Les monnaies numériques sont différentes des cryptomonnaies telles que le Bitcoin, qui ne sont pas réglementées par les gouvernements ou les banques centrales.

Avantages et inconvénients

La CBDC peut offrir plusieurs avantages, notamment une meilleure efficacité dans les transferts internationaux, la possibilité de recevoir des paiements instantanés et sans frais, un niveau accru de sécurité grâce à la technologie blockchain et l’accès aux services bancaires pour ceux qui ne sont pas autorisés à en bénéficier. Cependant, il y a aussi certains risques liés au fait que les monnaies numériques des banques centrales présentent le même type d’incertitude que toute autre devise numérique.

Par exemple, les changements politiques ou réglementaires peuvent affecter leur valeur et les investisseurs doivent être conscients du risque encouru.

Différence de fonctionnement entre une monnaie traditionnelle et une monnaie numérique.

Quels sont les projets de CBDC en cours ?

Projets en cours en Europe

En Europe, plusieurs pays ont annoncé des projets visant à mettre en place des systèmes de paiement basés sur la blockchain. La Banque centrale européenne a mis en place un projet appelé “Un euro numérique” qui fonctionne comme un moyen de paiement électronique utilisable par chacun dans la zone euro. Comme les espèces actuellement, il serait sûr et facile à utiliser. Les utilisateurs pourront payer en euros numériques avec une carte ou une application mobile.

 D’autres pays européens comme l’Italie et l’Espagne travaillent également sur leur propre version de Monnaie Numérique Européenne.

Projets en cours dans le monde

Dans le reste du monde, divers pays ont par ailleurs annoncé des projets visant à mettre en place des systèmes de paiement basés sur la blockchain.

La Chine a annoncé un projet appelé “Yuan numérique” qui viserait à offrir une alternative aux systèmes de paiement existants, tandis qu’en Suède, La Riksbank travaille sur une CBDC appelée l’e-krona depuis 2017 qui est conçu pour aider à résoudre les problèmes de paiement et de transaction en espèces.

Ces projets sont encore en développement et il n’y a pas encore de calendrier précis pour leur déploiement complet. Cependant, ils illustrent l’intérêt croissant des banques centrales du monde entier pour les CBDC et leur potentiel à façonner l’avenir des paiements et de la finance.

Le Yuan numérique est un projet de CBDC développé par la Banque populaire de Chine (PBOC). Il a été annoncé pour la première fois en 2014.

Quels sont les défis à relever pour les CBDC ?

Défis technologiques

Les monnaies digitales des banques centrales doivent également faire face à des défis technologiques importants. La blockchain est complexe et peut-être difficile à comprendre et manipuler, ce qui peut poser des problèmes pour les utilisateurs non informés.

De plus, il y a encore beaucoup de recherches en cours sur la façon dont la blockchain peut être améliorée pour prendre en charge le commerce international et autres applications.

Défis réglementaires

Un autre défi majeur que les CBDC doivent affronter est leur réglementation. Les gouvernements du monde entier cherchent à mettre en œuvre des réglementations efficaces pour garantir l’utilisation légitime de ces monnaies numériques tout en faisant face aux risques associés à leur utilisation, notamment le blanchiment d’argent, la fraude et le financement du terrorisme.

De nombreux pays travaillent donc sur des cadres juridiques cohérents qui permettront l’adoption plus large des monnaies numériques.

En conclusion, les monnaies numériques des banques centrales sont une forme de monnaie décentralisée qui peut offrir divers avantages aux utilisateurs, notamment une meilleure efficacité dans les transferts internationaux et un niveau accru de sécurité grâce à la technologie blockchain. Nombreux projets commerciaux sont en cours partout dans le monde pour promouvoir l’utilisation de ces monnaies numériques et résoudre les défis technologiques et réglementaires qui empêchent leur adoption généralisée.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires