La volatilité du bitcoin n’affecte pas le sentiment des baleines

Intermédiaire
Temps de lecture : < 1 minute

Il y a dix jours, le prix du bitcoin (BTC) a atteint un sommet mensuel supérieur à 52 000 USD. En quelques minutes, des prises de bénéfices l’ont fait chuter de près de 20 %, et depuis, la cryptomonnaie n’a pas encore totalement récupéré. Les dernières données de CryptoQuant montrent qu’il ne s’agissait pas d’une transaction effectuée par les baleines, mais par de plus petits investisseurs.

Selon l’indicateur d’âge de la monnaie (SCA) du bitcoin – un indice qui mesure depuis combien de temps les grands investisseurs accumulent leurs avoirs – les experts ont détecté que le dernier choc du marché n’a pas ébranlé les baleines.

Si les chercheurs détectent une baisse de la valeur de la métrique, cela signifie que ces cryptomonnaies ont bougé. Toutefois, l’augmentation de la statistique se traduit directement par un processus d’accumulation plus consolidé depuis la fin du mois de juillet. C’est à ce moment-là que la dernière baisse du SCA a été détectée.

Les spécialistes soulignent que les baleines ont la capacité de supporter de nouvelles corrections à l’avenir, car il ne s’agit pas habituellement de chutes qui nécessitent un long temps de récupération et, au contraire, elles attendent un nouveau saut qui restera dans l’histoire.

D’autre part, le dernier ralentissement du marché a conduit les principales baleines du marché à réaliser de nouveaux investissements. Le troisième a acheté environ 490 BTC alors que son prix oscillait autour de 46 800 USD (une transaction de 23 millions d’USD) et a dépassé 108 000 BTC dans sa direction (équivalent à environ 5 milliards d’USD).

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires