Visa va acquérir Tink pour 1,8 milliard d’euros
Actus

Visa va acquérir Tink pour 1,8 milliard d’euros

Visa va acquérir la plateforme bancaire ouverte européenne Tink pour 1,8 milliard d’euros, comblant ainsi un vide dans son portefeuille après l’échec d’un accord de 5,4 milliards de dollars visant à acquérir la société américaine de partage de données, suite à l’opposition des régulateurs.

Tink se connecte à plus de 3 400 banques qui touchent plus de 250 millions de clients bancaires en Europe. Fondée en 2012 à Stockholm, les 400 employés de l’entreprise servent plus de 300 banques et fintechs sur 18 marchés européens depuis des bureaux situés dans 13 pays.

Dans le cadre de l’accord avec Visa, Tink conservera sa marque et son équipe de direction actuelles, et son siège social restera à Stockholm, en Suède.

« Visa s’est engagée à faire tout ce qui est en son pouvoir pour stimuler l’innovation et donner plus de pouvoir aux consommateurs à l’appui des objectifs de l’Europe en matière de services bancaires ouverts », a déclaré Al Kelly, PDG de Visa. « En réunissant le réseau de réseaux de Visa et les capacités de services bancaires ouverts de Tink, nous offrirons une valeur accrue aux consommateurs et aux entreprises européens avec des outils qui rendront leur vie financière plus simple, plus fiable et plus sûre. »

La transaction est soumise aux approbations réglementaires et aux autres conditions de clôture habituelles.

Cette opération marque la deuxième acquisition majeure d’une fintech suédoise par un géant américain après le rachat par PayPal de son rival Square, iZettle, pour 2,2 milliards de dollars en 2018.

Le fonds de capital-risque européen Dawn Capital est un investisseur dans Tink et était également un investisseur dans iZettle.

John Bell, associé général de Dawn Capital, déclare : « Avec Tink et iZettle, la Suède a maintenant produit deux des plus grandes sorties de fusions-acquisitions fintech jamais réalisées en Europe, reflétant l’innovation de classe mondiale, l’excellence commerciale et le talent entrepreneurial que nous avons trouvé à travers le marché nordique. En tant qu’investisseur unique dans ces deux entreprises, nous sommes ravis d’avoir soutenu leurs parcours réussis vers de nouveaux domiciles au sein de sociétés mondiales, validant ainsi la pertinence de la technologie B2B en Europe. Nous souhaitons à Tink un succès continu dans le prochain chapitre de leur voyage.

Comments are off this post!