SEC reçoit une deuxième demande de création d’un ETF s...
Ethereum

SEC reçoit une deuxième demande de création d’un ETF sur l’Ethereum

La société WisdomTree a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, la demande d’un ETF Ethereum.

Le 27 mai dernier, la SEC a rendu publique la déclaration d’enregistrement faite par la société. WisdomTree Ethereum Trust serait le nom de l’ETF proposé, qui serait coté sur la bourse Cboe BZX. Le taux de référence du prix serait basé sur le CF Ether-Dollar US Settlement Price, un agrégateur qui fait la moyenne des taux de change des principales bourses du secteur.

Comme les actions sont négociées publiquement, les investisseurs peuvent investir indirectement dans un portefeuille composé d’éther (la cryptomonnaie native d’Ethereum) par le biais d’un compte de courtage traditionnel“, note le dépôt de la SEC.

Comment ça se passe au juste ?

WisdomTree fait également partie de la longue liste de sociétés qui ont demandé à ouvrir un ETF sur le bitcoin, devant le régulateur américain.

Il s’agirait de la deuxième demande de création d’un ETF Ethereum, après celle faite par VanEck, le 7 mai 2021. Cette dernière serait cotée via l’indice MVIS CryptoCompare Ethereum, comme le rapporte CryptoNews.

Le Canada en tête pour les FNB d’Ethereum

Le Canada est en train de gagner la course aux ETF Ethereum, avec trois fonds approuvés à ce jour.

Les trois premiers ETF Ethereum ont été approuvés le 16 avril dernier et appartiennent aux sociétés d’investissement CI Global Asset Management (CI GAM), Purpose Investment et Evolve Fund Group.

Ils ont ensuite commencé à se négocier à la Bourse de Toronto le 20 avril, comme le rapporte CryptoNews.

Un effondrement du marché pourrait mettre à mal les FNB aux États-Unis

Les entreprises cherchent de plus en plus à créer des ETF sur l’Ethereum et le Bitcoin, mais selon Jake Chervinsky, avocat et conseiller de la plateforme Compound Finance, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis rejetterait à nouveau les demandes en cours.

  1. Chervinsky estime que le récent krach du marché des cryptomonnaies serait la raison du refus des ETF. “La rapidité et la gravité de la chute donnent à la SEC une excuse facile pour refuser les propositions d’ETF bitcoin cette année”, a-t-il ajouté.

Toutefois, du point de vue de Cathie Wood, PDG d’Ark Investments, le fait que le nouveau directeur de la SEC, Gary Gensler, soit favorable aux bitcoins augmente la probabilité d’une approbation.

Comments are off this post!

Please Add Widget from here
Coinaute