Le Lisk : un altcoin à surveiller
Altcoin

Le Lisk : un altcoin à surveiller

Présentation du Lisk  

Le Lisk (LSK) est un altcoin créé en 2016 par Max Kordek et Olivier Beddows. Leur objectif principal était de concurrencer Ethereum, tout en créant un écosystème plus accessible pour les développeurs et les utilisateurs. Il est ainsi possible d’utiliser le langage JavaScript pour coder des applications décentralisées (DApp) sur le réseau.

La blockchain de Lisk repose sur un système de « preuve d’enjeu » (proof of stake) et non sur un système de « preuve de travail » (proof of work).  Avec ce consensus de validation assez récent, ce ne sont plus les membres possédant le matériel le plus puissant qui sont autorisés à ajouter des blocs, mais ceux possédant le plus de tokens. Ces validateurs sont appelés les « forgeurs » : ils sont chargés du « forgeage » du Lisk. Ce terme remplace celui de « minage » dans le vocabulaire de ce réseau. 

Seuls 101 « forgeurs » principaux ont le pouvoir de valider les blocs. Ce sont des « délégués » librement élus, notamment en fonction du nombre de tokens LSK qu’ils possèdent. Il s’agit de la monnaie native du réseau. Ces tokens doivent obligatoirement être échangés contre des Bitcoins (BTC) ou des Ethers (ETH). 

Pour obtenir des tokens LSK, il est donc nécessaire d’acheter l’une de ces deux cryptomonnaies sur des plateformes d’échange acceptant l’euro, telles que Coinbase ou Coinhouse. Par la suite, de nombreuses plateformes permettent d’échanger des Bitcoins ou des Ethers contre des Lisk, telles que Binance, Upbit ou encore HitBTC

En bref : le Lisk expliqué en 5 points clés

  • Lisk est un altcoin créé en 2016 par Max Kordek et Olivier Beddows.
  • Sa blockchain repose sur un système de « preuve d’enjeu » appelé Delayed PoS. Le choix des « forgeurs » se base sur la possession de tokens plutôt que sur la puissance de leur matériel.
  • Lisk permet aux développeurs de coder en JavaScript.
  • Le token LSK est sa monnaie native.
  • Les tokens LSK ne peuvent pas être achetés directement : ils doivent être échangés contre des Bitcoins ou des Ethers

 

Quel est le cours du Lisk ?

 

cours du Lisk

 

Éléments d’analyse

À la suite du Bitcoin, le Lisk a connu une tendance haussière dès le début de l’année 2021. Après cette évolution soutenue, une chute brutale a été constatée à partir du 17 avril. À partir du 25 avril, un nouveau rallye semble s’esquisser. Le cours augmente régulièrement, passant de 1,2671 $ le 1er février dernier à un prix se situant autour des 5 $ depuis avril.

 

Qu’est-ce qui explique la hausse de son cours ?

Une prochaine mise à jour

Lisk a annoncé la mise à jour de l’application qui gère le protocole de sa blockchain : “Lisk Core”. Cette version 3.0.0 devra permettre de corriger de nombreux bugs, d’offrir plus de possibilités aux développeurs, ou encore de renforcer la stabilité et la sécurité du réseau.

Lisk.js édition 2021 : un congrès très attendu

Tous les ans, les équipes de Lisk organisent un congrès : le Lisk.js. Son édition 2021 aura lieu les 21 et le 22 mai prochains. Les conférences prévues cette année lors de la Lisk.js sont particulièrement importantes pour l’avenir de l’altcoin. Son équipe de recherche devrait introduire de nouveaux paramètres qui modifieront durablement le fonctionnement du réseau décentralisé. Ils devraient à leur tour avoir une influence positive sur le cours du Lisk. Nous vous proposons de développer deux de ces changements. 

Des nouveautés concernant les applications décentralisées

Comme nous l’avons vu, le projet souhaite faciliter la création d’applications décentralisées (DApp) grâce à un kit de développement basé sur JavaScript. Ce langage est très connu des développeurs et moins complexe à apprendre que Solidity, utilisé par Ethereum. 

Ces applications ont la particularité de fonctionner chacune sur leur propre sidechain. C’est-à-dire qu’elles sont entièrement indépendantes et autonomes de la blockchain Lisk. Ce fonctionnement permet d’accroître la rapidité des opérations effectuées sur la mainchain, mais également de renforcer sa sécurité : dans le cas d’un hardfork, seule la sidechain doit être modifiée. De même, chaque sidechain peut être personnalisée et optimisée selon les besoins du développeur. 

Lisk a prévu de simplifier encore plus la programmation des DApp, en proposant dès 2021 des modèles d’applications prêts à l’emploi, ce qui réduira grandement le travail des développeurs.

Un écosystème interopérable dès 2021

Le deuxième changement majeur concerne l’interopérabilité. Ce concept est capital pour le domaine des cryptomonnaies et centralise une part importante de la recherche autour des blockchains. Ces dernières sont aujourd’hui majoritairement cloisonnées, c’est-à-dire qu’elles sont complètement indépendantes les unes des autres. Ainsi, la blockchain Bitcoin ne peut pas partager d’informations avec la blockchain Ethereum, et vice-versa. Ce manque d’interopérabilité empêche la démocratisation du système de blockchain. Elle est essentielle à la mise en place d’une finance décentralisée (DeFi) par exemple.  

Lisk prévoit de rendre son écosystème entièrement interopérable en 2021. Il sera ainsi possible d’échanger des données ou encore des tokens avec les autres blockchains existantes, mais aussi directement entre les sidechains de Lisk. Cela devrait permettre d’accélérer les opérations effectuées sur son réseau et de permettre la création de nouvelles applications décentralisées innovantes.

En bref : 2 évènements pourraient déclencher la croissance du Lisk

La hausse du cours du Lisk semble soutenue par deux annonces majeures :

  • La mise à jour du programme sur lequel repose Lisk, appelé “Lisk Core”, a été annoncée pour 2021. Elle devrait améliorer l’expérience de ses utilisateurs et des développeurs. 
  • L’édition 2021 du congrès Lisk.js aura lieu le 21 et le 22 mai prochains. Il s’agit d’un évènement très attendu par les développeurs et les experts du système de la blockchain. Il permettra à Lisk d’introduire des modifications décisives.

 

Les partenaires de Lisk

Lisk a conclu un partenariat avec Microsoft en 2016, qui utilise sa blockchain en tant que service pour son application de cloud computing Azure. 

Ses partenaires, conseillers et contributeurs ont obtenu 3% des premiers tokens distribués.

 

Notre avis sur le Lisk : faut-il investir ?

Nos prédictions concernant le cours du Lisk sont mitigées. La pandémie a eu de fortes répercussions sur les altcoins, qui doivent aujourd’hui faire leurs preuves très rapidement s’ils ne veulent pas disparaître. Si le cours du Lisk repart à la hausse depuis le début de l’année, la cryptomonnaie doit cependant trouver sa place sur le marché des applications décentralisées, sur lequel Ethereum est toujours leader. Il semble pertinent de surveiller le cours du Lisk dans les prochaines semaines, notamment lorsque leurs nouveaux services seront mis en place.

Comments are off this post!

Please Add Widget from here