Le grand débat sur le dollar numérique
Actus

Le grand débat sur le dollar numérique

La Réserve fédérale américaine poursuit ses recherches sur les CBDC et promet de publier un document de travail cet été afin de mieux comprendre les opportunités et les risques associés au dollar numérique.

Dans une brève allocution vidéo, le président de la Fed, Jerome Powell, indique que la banque centrale étudie les CBDC depuis plusieurs années, en se concentrant sur la question de savoir si et comment un dollar numérique pourrait améliorer un « système de paiement national américain déjà sûr, efficace, dynamique et efficient ».

Powell souligne qu' »il est important que toute CBDC potentielle puisse servir de complément, et non de remplacement, des espèces et des formes numériques actuelles du dollar dans le secteur privé ».

Alors que certains pays, notamment la Chine, vont de l’avant avec leurs projets de CBDC, Powell indique une approche plus mesurée, affirmant que le document de travail de cet été est le début d’un « processus réfléchi et délibératif ».

« Indépendamment de la conclusion à laquelle nous parviendrons finalement, nous comptons jouer un rôle de premier plan dans l’élaboration de normes internationales pour les CBDC, en nous engageant activement avec les banques centrales d’autres juridictions ainsi qu’avec les régulateurs et les superviseurs ici aux États-Unis tout au long de ce processus », déclare le président.

Powell se prépare également à faire monter la pression réglementaire sur les monnaies stables, qui ne bénéficient pas nécessairement des mêmes protections que les moyens de paiement traditionnels.

Au fur et à mesure que l’utilisation des monnaies stables augmente, « nous devons également prêter attention au cadre réglementaire et de surveillance approprié. Il s’agit notamment de prêter attention aux innovateurs du secteur privé en matière de paiements qui ne sont actuellement pas soumis aux dispositions réglementaires traditionnelles appliquées aux banques, aux entreprises d’investissement et aux autres intermédiaires financiers. »

Comments are off this post!