Pourquoi les mineurs de cryptomonnaie cessent leurs activité...
Plateformes

Pourquoi les mineurs de cryptomonnaie cessent leurs activités ?

Il y a au moins deux sites miniers dans la région du sud-ouest du pays qui reçoivent l’ordre de couper leurs sources d’énergie. Selon certains rapports, les opérations de minage de cryptomonnaies sont saisies pendant un jour ou plus dans la province chinoise du Yunnan. Cela en prévision de la célébration prochaine du 100e anniversaire du Parti communiste.

Selon un rapport, la raison de cette fermeture reste floue. Elle peut être due à des ordres venus d’en haut ou à l’annonce par les autorités chinoises d’une répression contre les mineurs de crypto-monnaies.

Activités de minage de cryptomonnaies

Le vice-président de la société d’infrastructure minière Foundry Services, Kevin Zhang, se montre catégorique quant à la cause de l’arrêt de l’exploitation minière de cryptomonnaies. Il affirme que « toutes les principales fermes d’exploitation minière de bitcoin (BTC) du Yunnan ferment leurs portes à partir d’aujourd’hui. »

Selon Zheng, il y a au moins deux sites miniers dans la région du sud-ouest du pays qui exécutent l’ordre de couper leurs sources d’énergie. Si la raison de leur fermeture n’est pas claire, un rapport de Cointelegraph lie cependant cela à l’importance du 1er juillet pour le pays asiatique.

Selon le rapport, « les fermetures sont prétendument dues à l’imminence des célébrations du Parti communiste chinois, ou PCC. Elles se déroulent chaque année le 1er juillet. L’anniversaire de cette année est un centenaire. Si bien que les autorités semblent prendre des mesures plus strictes pour réduire la pollution. La Chine est le 14e pays le plus pollué en termes de qualité de l’air. Il y a aussi le problème de la circulation et les manifestations politiques. Les principales industries, notamment les mines de charbon et la production d’acier, sont fermées jusqu’à une semaine pour réduire le smog urbain et prévenir les accidents. »

Il convient de rappeler que le Comité du Conseil d’État pour la stabilité financière et le développement réglemente l’exploitation minière de la CTB. D’autant plus qu’il maintient un niveau de répression contre l’industrie ces derniers temps. Ainsi, il n’est pas clair si cette fermeture actuelle est due aux célébrations du PCC ou si elle est liée à des hostilités envers l’espace.

Répression de la Chine contre l’exploitation minière du bitcoin

Nous rapportons précédemment comment la répression de la Chine sur le Bitcoin conduit à un exode des sociétés minières. En effet, ils partent vers de nouveaux pâturages. Selon l’un des rapports, « la répression des opérations minières en Chine entraîne une migration des activités minières vers l’Ouest et vers des endroits où les restrictions réglementaires sont moindres, comme le Kazakhstan, la Mongolie et l’Afghanistan. »

L’effet de cette mesure se fait déjà sentir dans l’espace. D’ailleurs, le taux de minage du bitcoin chute le 29 juillet à 94EH/s. Il s’agit d’un niveau observé en 2020. De plus, le niveau de difficulté de minage baisse de 25 % lors de la prochaine réinitialisation, le 3 juillet.

Comments are off this post!