Un pays à la tête de l’écosystème cryptographique

Intermédiaire
Temps de lecture : < 1 minute

Le trading de cryptomonnaies en Amérique latine s’est développé à un rythme effréné ces dernières années. Les crises économiques, les niveaux élevés d’inflation et la dépréciation des monnaies nationales par rapport au dollar américain ont poussé de nombreux investisseurs et petits épargnants vers le marché des cryptomonnaies.

Les dernières recherches du cabinet d’analystes Atlantico ont montré qu’en 2020, l’Argentine se distinguait comme le pays d’Amérique latine ayant le plus grand volume de transactions en actifs numériques avec un total de 48 millions de dollars. Au niveau mondial, il se classe au quatrième rang derrière les États-Unis (1 524 millions), la Chine (198 millions) et l’Inde (64 millions).

Dans la région d’Amérique latine, derrière l’Argentine, viennent le Brésil, le Chili et le Mexique, avec des opérations représentant respectivement 25, 24 et 23 millions de dollars.

Un point à souligner dans l’analyse argentine par rapport au reste du monde est la proportion de ces opérations par rapport au produit intérieur brut (PIB) de chaque pays. Alors que les pays développés ou émergents n’ont pas enregistré des chiffres supérieurs à 7%, l’Argentine a enregistré un surprenant 12%.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires