Des mises en garde contre l’échange Binance
Plateformes

Des mises en garde contre l’échange Binance

La bourse de cryptomonnaies Binance n’est pas sans controverse en Europe. Aujourd’hui, l’autorité britannique des marchés financiers (FCA) met également en garde les citoyens contre l’échange de cryptomonnaies par le biais de Binance. L’autorité émet l’avertissement en raison du non-respect de certaines conditions de la FCA.

Des autorités lancent également critiques à l’égard de Binance

La FCA écrit dans un communiqué de presse officiel :

« En raison de l’imposition de conditions par la FCA, Binance Markets Limited n’a actuellement pas l’autorisation de mener des activités réglementées. Aucune autre entité au sein du groupe Binance ne dispose d’une quelconque forme d’autorisation, d’enregistrement ou de licence au Royaume-Uni pour mener des activités réglementées. »

L’autorité prévient les consommateurs qui investissent de l’argent dans des cryptomonnaies. En effet, les échanges qui se font sans autorisations doivent être évitées. Les transactions via binance n’ont pas droit à l’assistance du Financial Ombudsman Service ou du Financial Services Compensation Scheme. Les consommateurs investissent donc à leurs propres risques. De plus, ils ne peuvent plus compter sur l’aide gouvernementale s’ils rencontrent des problèmes avec Binance et Cie.

Comment réagit la plateforme Binance face à cette situation ?

Selon un rapport éditorial de la BBC, Binance peut répondre à l’avertissement de la FCA dans la semaine. De plus, la plateforme compte remanier son propre espace de négociation. Ce la a pour but de se conformer à la réglementation de la FCA. Les autorités financières d’autres pays, comme les États-Unis et le Japon.

Ils ont également déjà mis en garde contre les transactions sur Binance. L’organisme allemand Bafin met en garde la plateforme pour autoriser l’échange de jetons d’actions sans les proposer avec un prospectus approuvé par le Bafin.

Comments are off this post!