Le bitcoin est sur le point d’atteindre 60 000 dollars

Temps de lecture : 3 minutes

Alors que le bitcoin s’approche des 60 000 dollars et cherche à dépasser son précédent sommet historique, les membres de la communauté espèrent l’approbation d’un ETF américain sur le bitcoin.

Le bitcoin se rapproche rapidement du niveau de prix de 60 000 dollars, alors même que les investisseurs anticipent le premier fonds négocié en bourse (ETF) américain en bitcoin. Sur un sommet de six mois, la crypto populaire a subi un petit retracement jeudi, mais a récupéré pour augmenter de 4% à 59 664 $. Actuellement, le sommet historique du bitcoin est de 64 895 dollars, atteint en avril dernier.

En outre, la commission américaine des valeurs mobilières et des échanges (SEC) semble prête à autoriser l’existence opérationnelle du premier ETF à terme sur le bitcoin. En fait, les investisseurs en crypto-monnaies ont longtemps anticipé l’arrivée du premier ETF Bitcoin du pays. En outre, on pense que le récent rallye du bitcoin grimpant vers 60K$ a été délibérément conçu pour accélérer le processus de l’ETF. Selon Bloomberg News, l’ETF américain commencera à se négocier à partir de la semaine prochaine. Toutefois, la Commission a émis une forte mise en garde à l’intention des investisseurs potentiels, compte tenu de la nature volatile du BTC. La déclaration se lit comme suit :

« Avant d’investir dans un fonds qui détient des contrats à terme sur le bitcoin, assurez-vous de bien peser les risques et les avantages potentiels. »

Selon Ben Caselin, responsable de la recherche et de la stratégie à la bourse de crypto-monnaies AAX, la flambée de 59K$ du Bitcoin est le résultat du travail fourni. Caselin a suggéré que les investisseurs à long terme l’avaient consciemment accumulé, et que cette évolution était loin d’être arbitraire. En outre, il a affirmé que le quatrième trimestre « verra des progrès significatifs autour d’un ETF sur le bitcoin aux États-Unis. »

La flambée de 60 000 dollars du bitcoin reflète le succès à court terme de la cryptomonnaie, alors que les espoirs d’ETF cherchent à capitaliser.

Les demandes d’ETF sur le bitcoin ne manquent pas aux États-Unis, ce qui donne à la SEC un nombre considérable de demandes à examiner. Plusieurs gestionnaires de fonds, dont le VanEck Bitcoin Trust, ProShares, Invesco, Valkyrie et Galaxy Digital Funds, sont des candidats potentiels aux ETF. En outre, il convient de noter que les propositions de ProShares et d’Invesco Ltd concernaient des contrats à terme (par opposition aux ETF BTC). En outre, les deux sociétés ont déposé leurs demandes en vertu des règles relatives aux fonds communs de placement qui, selon la SEC, offrent « une protection importante aux investisseurs ».

Le lancement du fonds s’annonce comme le point culminant de près de dix ans d’efforts de plaidoyer de l’industrie des ETF – un terrain de jeu de 6,7 billions de dollars. Cela depuis que Cameron et Tyler Winklevoss, cofondateurs de la bourse Gemini, ont demandé pour la première fois un ETF Bitcoin en 2013, une demande rejetée près de quatre ans plus tard en 2017. Les défenseurs ont longtemps cherché l’approbation comme une confirmation de l’acceptation du courant dominant de la crypto.

À titre d’information, des ETF crypto ont déjà été lancés cette année au Canada voisin. Il existe également des ETF en crypto-monnaies en Europe.

En ce qui concerne la réglementation effective, le consensus général est que l’espace cryptographique est encore sur la corde raide. Par exemple, le président de la SEC, Gary Gensler, a précédemment laissé entendre que plusieurs jetons du marché cryptographique étaient des titres non enregistrés. Selon son raisonnement, cela laisse les prix ouverts à la manipulation et rend des millions d’investisseurs vulnérables aux risques. M. Gensler affirme également que la liquidité du BTC pourrait être insuffisante et que sa nature hautement volatile pourrait submerger les investisseurs individuels. Par exemple, les trois derniers rendements annuels du jeton ont été une perte de 74 % accompagnée de gains de 95 % et 305 %. Enfin, le président de la Commission a souligné les problèmes de validation de la propriété et les menaces des pirates informatiques.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires