La course des géants du GPU pour le minage d’Ethereum
Actus, Ethereum

La course des géants du GPU pour le minage d’Ethereum

Découvrez les deux grands concurrents et fournisseurs de cartes graphiques pour miner l’Ether : AMD et Nvidia. Leurs multiples produits subissent des modifications et entrainent des changements importants pour les mineurs. Le marché des crypto monnaies et de l’Ether constitue un grand enjeu pour les géants du GPU.

carte graphique

Ethereum carte graphique (source Papergeek)

La concurrence des géants 

Plusieurs fournisseurs de GPU permettent aux mineurs de l’Ethereum d’obtenir un bon rapport qualité/prix. Le choix des entreprises et les contrats passés avec Ethereum sont donc des étapes cruciales pour garantir le bon fonctionnement de la blockchain. Deux grands fournisseurs de cartes graphiques utilisées pour miner de l’Ether se disputent le marché : AMD et Nvidia.

Le numéro 1 : Nvidia

Nvidia Corporation est une société américaine qui fabrique des processeurs et des cartes graphiques pour console de jeux et PC. Il s’agit actuellement du plus grand constructeur mondial de cartes graphiques. Les plus grands clients de GPU sont les joueurs de jeux vidéos, des utilisateurs que l’entreprise compte bien favoriser. Cependant le concepteur a vu ses plus fidèles clients mécontents suite à une pénurie de certains modèles de cartes graphiques. En effet ce sont les mineurs de crypto monnaie, plus présicemment de l’Ether, qui ont causé ces ruptures de stock. Nvidia a donc réagi en augmentant ses productions pour satisfaire tous les consommateurs de crypto devises mais aussi des joueurs.

Les nouvelles mesures

Pour pallier à l’utilisation des cartes graphiques par les mineurs exclusivement, Nvidia a décidé de mettre en place des mesures et réglementations de ses logicielles pour les crypto monnaies. L’une de ces réglementations est de réduire de près de 50% l’aptitude de la carte. L’objectif de l’entreprise est de dédier ses produits avant tout aux joueurs de jeux vidéos. Cette décision pose un frein conséquent aux mineurs, pour le plus grand plaisir de AMD.

Cependant, en février dernier, le concepteur a décidé de lever ces modalités afin de satisfaire la demande des mineurs. Une mise à jour a donc été effectuée sur les drivers des modèles récents RTX 3060. Cette nouvelle décision n’est pas annodine, on remarque qu’au quatrième semestre l’activité des mineurs se chiffre à près de 300 millions de dollars de chiffres d’affaires.

Et AMD ? 

AMD ou Advanced Micro Devices est une entreprise américaine de produit informatique notamment des microprocesseurs et cartes graphiques. AMD est aujourd’hui le concurrent direct du géant Nvidia. Il a d’ailleurs beaucoup bénéficié des mesures prisent par son concurrent au mois de février, lui apportant un grand nombre de nouveaux mineurs.

Il faut savoir que AMD a décidé lui aussi de limiter l’utilisation des cartes et de réduire l’intérêt de celles-ci. En revanche il n’a pas tranché pour une mesure aussi radicale que sont concurrent. Le constructeur assure que ces limites concernent tous les utilisateurs des cartes et n’a pas pour but de défavoriser les mineurs de crypto monnaies uniquement. Bien malgré leur politique, AMD applique sur les futurs modèles, des améliorations pour l’utilisation des gamers. Malheuresement, ces amélioration ne concernent pas du tout les mineurs des crypto devises comme l’Ether.

Pour les mineurs, se munire de cartes graphiques est toujours aussi délicat : rupture de stock à répétion, rareté des modèles, difficulter à en obtenir sans casser sa tirelire… Cependant les mineurs de l’Ether et les fournisseurs des cartes graphiques espèrent que la mise à jour du réseau Proof of Stake améliore la situation dans le futur.

Revenons à présent sur les notions essentielles à connaître, telles que le minage, les mineurs, les cartes graphiques et le fonctionnement de l’Ethereum afin de comprendre les enjeux.

Qu’est ce que le minage ? 

Miner est une activité essentielle pour un bon nombre de blockchain. Le minage ou mining, n’intervient cependant pas pour tous les réseaux des crypto monnaies. Par exemple, le Stellar Lumens contourne le minage dans le fonctionnement de son réseau, il utilise le processus open-source. Le minage n’est donc pas indispensable, mais reste le moyen le plus utilisé, par une cinquantaine de crypto devises aujourd’hui.

Miner consiste à résoudre une multitude d’équations mathématiques complexes. Chaque démarche entreprise par un utilisateur du réseau est vérifiée par un mineur. En attendant sa prise en charge, l’opération en question est protégée et stockée dans le réseau. Une fois validée par le mineur, la transaction est ajoutée à un bloc qui comprend d’autres opérations, puis le bloc est additionné au réseau.

Le rôle du mineur

Le minage s’effectue par des mineurs, cela peut être un métier ou qu’une activité secondaire. Quoi qu’il en soit tout le monde peut être mineur. Pour cela il faut se munir d’un matériel informatique performant et rapide, d’une bonne connexion internet mais aussi de bien maîtriser l’algèbre. Si vous souhaiter miner il faut aussi savoir que c’est une activité qui consomme beaucoup d’élécricité ! Le mineur est aussi en charge de retracer les origines de la transaction afin d’éviter les fraudes sur le réseau.

La rapidité

Le minage doit être rapide et efficace pour assurer un bon traitement de la transaction d’un utilisateur. En effet, très souvent les frais de transaction des utilisateurs dépendent du type d’opération mais aussi du délai choisi par ce dernier pour qu’elle soit traitée par les mineurs. Ainsi ce sont les utilisateurs de la blockchain qui rythment l’activité des mineurs.

La rémunération

Les mineurs sont parfois très nombreux sur les blockchain. Par ailleurs ils sont rémunérés,  il s’agit donc d’une réelle activité professionnelle. Plusieurs facteurs entrent en compte dans la rémunération :

  • Le nombre de transaction traitée
  • L’importance de celle-ci (combien de pièces sont engagées dans l’échange)
  • La rapidité à laquelle la transaction est examinée et validée par le mineur. Plus le mineur est rapide plus son gain augmente. C’est donc souvent la course !

Carte graphique et GPU

Pour miner on utilise des ordinateurs puissants ou ce qu’on appelle des mining rigs, appareils informatiques conçus pour miner. Peut importe ce que choisit le mineur comme outil, l’important ici est qu’il possède des cartes graphiques. Les cartes graphiques sont couramment utilisées pour les jeux vidéos. Pour miner il faut utiliser des cartes graphiques très puissantes. Plus précisemment, la carte graphique est une extension de l’ordinateur qui génère une image visible sur votre écran.

Elle est composée de deux grandes parties, la première est non de moindre est nommée GPU, Graphic Processing Unit. Le GPU a pour fonction de développer des calculs de graphisme 2D et 3D. Même si le GPU n’est que le composant de la carte graphique, ce terme est souvent utilisé pour la désigner dans sa globalité. Le deuxième composant est la mémoire, elle communique avec le GPU puis stocke et transfert les images produites dans l’ordinateur. Par ailleurs les mineurs doivent choissir des cartes graphiques adaptées à leurs activités et à la crypto monnaie à miner.

L’Ethereum

L’Ether est une crypto monnaie mais c’est aussi une blockchain, l’Ethereum, qui utilise le processus de minage. Ainsi l’Ethereum fait partie des nombreux réseaux qui ont ce besoin de posséder des cartes graphiques pour son bon fonctionnement.

Comment se mine l’Ethereum ? 

L’Ethereum se mine en adoptant le procédé Proof of Work ou preuve de travail. Pour le mineur cela consiste à trouver la bonne fonction de hashage, on l’appelle le hash. Un autre processus est en train d’être élaboré, moins onéréux et moins énergievore, il s’agit de Proof of Stake, la preuve d’enjeu. La spécificité pour Ethereum est que les utilisateurs ont la possibilité de consulter leur opérations en cours de validation grâce au réseau peer-to-peer ou pair à pair. Les utilisateurs ont donc accès au serveur, c’est entre autre, le minage qui permet cela.

Comments are off this post!