L’impact des tokens Ordinals sur l’espace de blocs du Bitcoin

Temps de lecture : 2 minutes

Contrairement aux suppositions, les inscriptions des tokens ordinals sur l’espace de blocs ne désavantagent pas pour autant les transferts monétaires. La société Glassnode explique que cela est probablement dû au fait que les utilisateurs d’inscription ont tendance à fixer des tarifs de frais bas. Ils expriment leur volonté d’attendre un peu plus longtemps pour obtenir une confirmation. Plus d’enregistrements signifient également plus de revenus, mais il y a un revers à la médaille.

Les effets des enregistrements et la compétition des mineurs

Les inscriptions renforcent la demande de base pour l’espace de bloc et augmentent les frais pour les mineurs. Au même moment, Glassnode indique que le hashrate du réseau Bitcoin a augmenté de 50 % depuis février. Cette évolution conduit à une concurrence plus vive entre les mineurs cherchant à engranger des revenus :

  • La concurrence extrême entre les mineurs
  • L’arrivée imminente de la division par deux (halving)

M. Glassnode précise que si les prix du BTC n’augmentent pas à court terme, la rentabilité des mineurs sera mise à l’épreuve.

Les BRC-20 face aux protocoles alternatifs

Actuellement, la plupart des enregistrements sont effectués à l’aide de jetons BRC-20. Ils ont été introduits un mois après le lancement du protocole Ordinals sur Bitcoin par Casey Rodarmor en février. Le 25 septembre, Rodarmor a présenté les Runes comme une alternative potentielle aux BRC-20. Il a suggéré un protocole de jeton fongible basé sur les transactions non dépensées, les transactions inutilisées sur le réseau Bitcoin seront limitées.

L’utilisation optimale de l’espace de bloc grâce à Runes et sa comparaison avec les tokens BRC-20

Les jetons Runes permettraient d’utiliser au mieux l’espace disponible dans les blocs, réduisant ainsi la congestion du réseau. Voici quelques points clés concernant les Runes :

  • Un fonctionnement basé sur les sorties de transaction non dépensées (UTXO)
  • Une non-génération d’UTXO inutilisée sur le réseau Bitcoin
  • Une alternative potentiellement plus efficace aux jetons BRC-20

À bien y penser, le protocole des Runes permettra d’alléger la pression exercée sur l’espace de blocs du Bitcoin. Pourtant, le concept d’enregistrement des tokens ordinal est conservé.

Conclusion

Les tokens Ordinals n’ont pas supplanté les transactions monétaires en termes d’espace de blocs sur le réseau Bitcoin. Les mineurs continuent à se battre pour engranger des revenus et maintenir leur rentabilité. D’ailleurs, des alternatives aux BRC-20, comme les jetons Runes, sont présentées pour optimiser l’utilisation de l’espace dans les blocs. Reste à voir s’il est réellement possible de réduire la congestion du réseau tout en permettant un développement continu des utilisations du protocole Bitcoin.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires