Steam : Valve retire les jeux qui reposent sur des cryptomonnaies ou des NFTs

Intermédiaire
Temps de lecture : 2 minutes

Toute personne qui souhaite vendre un jeu sur Steam doit accepter les directives de l’opérateur Valve. Jusqu’à présent, il s’agissait d’une liste en douze points dans laquelle, par exemple, les jeux qui encouragent le racisme ou la violence sont exclus. Toutefois, la liste comprend également des exigences techniques : Valve, par exemple, interdit explicitement la vente de vidéos exclusivement VR et plus récemment, avec un treizième point, également les jeux avec la technologie blockchain.

Maintenant interdit : Blockchains, crypto-monnaies et NFT

Plus précisément, tous les titres qui s’appuient sur une blockchain ou contiennent des crypto-monnaies ou des NFT (jetons non fongibles) ont récemment été interdits. Ces derniers sont des objets uniques créés numériquement qui représentent des images, des vidéos ou des éléments de jeu, par exemple, et qui ne peuvent être détenus que par un seul utilisateur.

La décision de Valve a été connue par les développeurs de Age of Rust, un jeu qui repose sur les NFT. Il a été retiré de la vente sur Steam en raison de la nouvelle règle. Selon les développeurs, Valve a motivé cette nouvelle règle par le fait que les contenus in-game ayant une valeur réelle, comme les crypto-monnaies ou les NFT, sont interdits sur Steam.

Au vu des nombreux objets Steam qui peuvent être vendus contre de l’argent réel, cette justification n’est pas si concluante que cela. Cependant, ces derniers sont au moins sur Steam et donc sous le contrôle de Valve – cela ne s’applique pas aux crypto-monnaies et aux NFT. L’interdiction pourrait également s’expliquer par le fait que les crypto-monnaies et les NFT n’ont pas bonne réputation en raison de l’impact environnemental qu’ils provoquent. En conséquence, la décision de Valve est bien accueillie par la communauté : De nombreux commentaires sur Reddit saluent cette initiative.

Pour les développeurs de jeux qui souhaitent néanmoins continuer à s’appuyer sur l’une des technologies susmentionnées, la raison de la suppression n’a probablement pas d’importance : ils devront de toute façon chercher une nouvelle plateforme commerciale. C’est là qu’Epic Games voit apparemment une opportunité. Le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, a confirmé à The Verge que l’Epic Games Store est ouvert aux titres correspondants.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires