Generali n’investira pas dans le bitcoin
Bitcoin

Generali n’investira pas dans le bitcoin

Bitcoin, Generali dit non aux investissements

Le PDG de la compagnie d’assurance italienne Philippe Donnet, qui s’est exprimé aujourd’hui en direct lors de l’événement « Financial Times Managing Assets for Insurers », l’a dit clairement.

En revanche, la position du Leone di Trieste sur la technologie blockchain, qui jouera « un rôle clé dans la gestion des flux d’argent » dans le système d’assurance, était différente, a déclaré M. Donnet.

Dans le détail, pressé sur l’un des sujets chauds du moment, compte tenu également du dernier repli déclenché par la répression réglementaire chinoise, M. Donnet a déclaré que les crypto-monnaies « nous ne pouvons pas les ignorer parce qu’elles sont un phénomène réel, nous devons les comprendre ». Nous ne voulons pas investir dans les crypto-monnaies car nous ne pouvons pas évaluer correctement le risque associé. »

Donnet a ensuite ajouté que « lorsque l’on regarde l’économie mondiale, il est déjà très difficile de comprendre ce qui va se passer sur les taux d’intérêt et l’inflation, qui sont des concepts de base. Pour les crypto-monnaies, c’est encore plus compliqué. » Sous l’objectif de Generali, en bref, se trouvent les mouvements de prix du bitcoin et d’autres altcoins, qui ont alterné ces derniers mois entre de formidables bull-runs et des pertes à deux chiffres.

Generali continuera à investir « significativement » dans la technologie blockchain, par laquelle on entend un grand livre partagé et immuable qui facilite le processus d’enregistrement des transactions et de suivi des actifs dans un réseau d’affaires, c’est-à-dire l’humus dans lequel prolifèrent les crypto-monnaies, car elle est considérée comme cruciale pour l’avenir des produits et services d’assurance.

Comments are off this post!