Ethereum, nouveau record au-dessus de 4 000
Ethereum

Ethereum, nouveau record au-dessus de 4 000

Ethereum, deuxième crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière, a franchi la barre des 3 000 dollars pour la première fois de l’histoire. Aujourd’hui, en revanche, la crypto gérée par la plateforme décentralisée du même nom s’est même envolée au-dessus de la barre des 4 000 dollars, affichant une hausse de plus de 40 %.

Le boom des NFT, les promesses de la mise à niveau vers Ethereum 2.0, l’effet Bei et les perspectives d’une plus grande adoption institutionnelle de la technologie blockchain : voici ce qui se cache derrière la hausse de l’altcoin.

Qu’est-ce qui se passe ?

Dans le désordre : depuis des mois, les NFT, c’est-à-dire les jetons cryptographiques non fongibles et non réplicables liés au monde de l’art, et plus généralement à l’échange de biens numériques, suscitent un intérêt croissant sur le marché, au point qu’une œuvre de Beeple a été vendue chez Christie’s pour un montant record de 69,3 millions de dollars.

La plupart des plateformes qui permettent aujourd’hui de créer, d’acheter et de vendre des NFT – comme la très populaire OpenSea – sont basées sur la blockchain Ethereum, on peut donc affirmer que le boom de l’art numérique alimente au moins en partie les pompes de prix de la crypto.

Sans oublier, donc, que le réseau Ethereum est toujours en pleine mise à jour vers Ethereum 2.0, mise à jour qui devrait assurer une plus grande sécurité et une meilleure évolutivité avec le passage à un mécanisme de preuve d’enjeu. Des améliorations qui permettront à terme d’accroître la popularité des applications fonctionnant sur Ethereum, des contrats intelligents à la finance décentralisée, et de renforcer la cotation de l’actif.

Ces derniers jours, en outre, le vent dans les voiles d’Ethereum est venu de la Banque européenne d’investissement (BEI), qui a lancé une obligation numérique sur le réseau pour plus de 100 millions de dollars. Au-delà du fait lui-même, la démarche de la BEI pourrait entraîner d’autres acteurs du marché vers l’adoption de cette technologie pour l’émission de titres, avec des effets prévisibles sur la valeur du jeton.

Ethereum, +468,4% depuis le début de l’année 2021

Il est difficile, parmi les différents facteurs haussiers qui font bouger le cours de l’Altcoin, d’estimer lequel a dicté le plus les flambées de la semaine dernière. Quoi qu’il en soit, ce bond a porté le jeton à 4 149 dollars, pour une capitalisation boursière de 479 milliards de dollars. La hausse depuis le début de l’année est maintenant de 468,4 %, tandis que sur l’année écoulée, la crypto a gagné 2108 %.

Comments are off this post!