L’Ethereum 2.0 : une industrie du jalonnement de 40 mi...
Ethereum

L’Ethereum 2.0 : une industrie du jalonnement de 40 milliards de dollars pour 2025

Les analystes prévoient que les rendements du jalonnement dans l’ensemble de l’industrie de la blockchain doublent à nouveau. En effet, ils pensent que les rendements atteignent 40 milliards de dollars d’ici 2025. Surtout après le dévoilement de la prochaine phase du réseau Ethereum 2.0 à haut rendement énergétique.

Un nouveau rapport de JPMorgan révèle le lancement du réseau Ethereum 2.0. Ce dernier risque de faire tomber le couvercle du mécanisme de consensus « proof-of-stake » (PoS). De plus, il peut faire des rendements du jalonnement une source de revenus plus attrayante. De même qu’il peut devenir plus régulier pour les investisseurs institutionnels et les particuliers.

Quels sont les résultats attendus pour le jalonnement de 2025 ?

Les analystes de JPMorgan s’attendent à ce que les paiements fassent plus que doubler. En effet, ils souhaitent qu’ils atteignent plus de 20 milliards de dollars. Une fois qu’Ethereum achève sa transition de proof-of-work (PoW) à proof-of-stake (PoS) l’année prochaine. Les détenteurs actuels de pièces jalonnées de blockchains proof-of-stake générent actuellement des revenus annuels estimés à 9 milliards de dollars. Cette situation est surtout dûe à leurs avoirs jalonnés.

Les analystes de JPMorgan prévoient également que les rendements du jalonnement dans l’ensemble de l’industrie des blockchains doublent à nouveau pour atteindre 40 milliards de dollars d’ici 2025. Après le dévoilement de la prochaine phase de l’Ethereum 2.0 à haut rendement énergétique.

Les deux analystes principaux estiment que les rendements des pièces de monnaie proof-of-stake sont des investissements attrayants. De plus, qu’ils ont également comparé les incitations financières avec les cryptocurrences staking aux espèces.

Des rendements exceptionnels

Le rendement obtenu par le jalonnement peut atténuer le coût d’opportunité de la possession de cryptocurrences par rapport à d’autres investissements. Notamment dans d’autres classes d’actifs comme :

  • les dollars américains,
  • les bons du Trésor américain,
  • ou les fonds du marché monétaire.

Les investissements y génèrent un certain rendement nominal positif. En fait, dans les environnements actuels de taux zéro, nous considérons les rendements comme une incitation à investir.

Selon StakingRewards, les récompenses annuelles de jalonnement sur les dix principales cryptocurrences actuelles vont de 3 % à 13 %. Bien qu’il s’agisse de rendements nominaux. Leur retour sur investissement réel est également en fonction de la valeur d’échange du marché de la monnaie sous-jacente. Les analystes de JPMorgan soulignent également  les rendements réels positifs des monnaies PoS. En plus de toute appréciation attendue du prix du marché attrayante.

« Non seulement le jalonnement réduit le coût d’opportunité de la détention de crypto-monnaies par rapport à d’autres classes d’actifs, mais dans de nombreux cas, les crypto-monnaies rapportent un rendement nominal et réel significatif« , déclarent-ils.

Un jalonnement 10 fois plus

L’Ethereum 2.0 dispose désormais de 10 fois plus d’Ether jalonné pour alimenter son mécanisme de preuve d’enjeu que ce que la Fondation Ethereum exigeait lors de son lancement au début de l’année. L’Ethereum Launchpad, qui est le portail de l’Ethereum 2.0 et permet aux validateurs de miser leurs pièces, a révélé que 5,9 millions d’Ether ont été mis en jeu et que près de 180 000 validateurs alimentent la blockchain. Au niveau de prix actuel d’Eth, les 5,9 millions d’Ether mis en jeu valent près de 12,29 milliards de dollars en valeur d’échange sur le marché, un chiffre qui montre un saut significatif par rapport à celui d’il y a six mois.

Selon la Fondation Ethereum, les validateurs « sont responsables du stockage des données, du traitement des transactions et de l’ajout de nouveaux blocs à la blockchain. » La valeur actuelle des ETH jalonnés s’élève désormais à 12,7 milliards de dollars, contre 1,1 milliard de dollars (1,6 % de l’offre d’Ethereum) en décembre de l’année dernière. Environ 5 % de l’offre d’ETH sont actuellement mis en jeu.

Comments are off this post!