Des distributeurs automatiques de bitcoins grâce une usine s...
Bitcoin

Des distributeurs automatiques de bitcoins grâce une usine spéciale

Le fabricant de distributeurs automatiques de bitcoins, ChainBytes, annonce un déplacement de son principal centre de production au Salvador. Dans 10 jours, l’entreprise dispose du premier prototype entièrement fabriqué sur le sol salvadorien. Dès ce moment, ses efforts se concentrent sur l’atteinte d’une productivité de 50 machines par jour ou de 1 500 par mois.

« À court terme, l’usine de distributeurs automatiques de bitcoins au Salvador a non seulement la capacité de répondre aux besoins du marché national. Mais, elle est également en mesure de répondre à la demande dans toute l’Amérique latine et même aux États-Unis ». Une déclaration de Eric Grill, PDG de ChainBytes, dans une conversation exclusive avec CryptoNews.

Qui est l’auteur de la production des distributeurs de bitcoins ?

Pour l’instant, la société dispose d’une équipe d’environ 175 personnes au Salvador. Cependant, ce nombre augmente au fur et à mesure que la production et la demande d’ATM augmentent.

Il ajoute que, depuis 2012, l’entreprise fabrique et offre un service de maintenance pour les opérateurs et les entreprises. Ils se concentrent sur l’activité des distributeurs automatiques de bitcoins. ChainBytes a son siège social dans l’État américain de Pennsylvanie. En outre, l’entreprise possède un site de production en Chine qu’elle démantele récemment en raison de la répression des cryptomonnaies. Aujourd’hui, l’entreprise déplace l’ensemble de son centre de production au Salvador.

La décision de l’entreprise est applaudie par Monica Taher. Il s’agit du responsable des affaires technologiques et économiques internationales au ministère du commerce. Après la réunion qu’elle tient avec une partie de l’équipe. La fonctionnaire souligne l’intérêt du fabricant à s’implanter dans le pays d’Amérique centrale. Elle apporte des investissements et génère plus d’emplois. Et malgré la brièveté de la présence de ChainBytes, l’entreprise est déjà à la recherche des opérateurs de soutien. De sorte que l’on s’attend à ce que de nouvelles possibilités d’emploi se présentent à l’avenir.

Grill ajoute que, jusqu’à présent, il tient des réunions avec une dizaine d’opérateurs de distributeurs automatiques de bitcoins. Ils sont intéressés par l’installation de nouveaux équipements dans différentes parties du pays.

Installation de 1 500 distributeurs de bitcoins

Comme le rapportait CriptoNoticias il y a quelques jours, le Salvador prévoit de devenir le deuxième pays à posséder le plus de distributeurs automatiques de bitcoins au monde, puisque le projet du gouvernement de Nayib Bukele est d’installer au moins 1 500 machines sur l’ensemble de son territoire. Le plan initial de l’opérateur ATM, Athena Bitcoin, est de placer un dispositif dans chacun des 14 départements du Salvador pour lequel il prévoit d’investir plus d’un million de dollars.

S’il y parvient, le Salvador sera en concurrence avec le Canada, qui compte actuellement 1 379 guichets automatiques. Elle n’est dépassée que par les États-Unis, où l’on compte plus de 16 000 appareils. Mais pour mettre en œuvre la loi sur le bitcoin, la nation devra également surmonter les barrières technologiques qui peuvent faire obstacle à l’utilisation et à l’adoption généralisées de la crypto-monnaie comme monnaie légale par les Salvadoriens.

Comments are off this post!