Les dirigeants de Tether font l’objet d’une enqu...
Actus

Les dirigeants de Tether font l’objet d’une enquête pour fraude bancaire

Le ministère américain de la Justice (DOJ) enquête sur une fraude bancaire présumée. Ce crime réalisé par des dirigeants de Tether (USDT), selon un rapport du lundi. Les procureurs fédéraux se concentrent sur les premiers jours de Tether. Il s’agit d’une période pendant laquelle la société derrière le stablecoin USDT dissimule des transactions bancaires liées à la cryptomonnaie. Il s’agit d’une information transmise au média par trois initié.

Qu’est-ce que Tether ?

Le Tether est un stabelcoin. Il s’agit d’un type de cryptomonnaie lié à une monnaie fiduciaire. La société affirme que ses jetons sont garantis par des dollars américains. En théorie, chaque fois qu’un utilisateur dépose un dollar US sur le compte de la société. Un USDT est offert.

Alors que la majeure partie du marché des cryptomonnaies est soumise à des fluctuations de prix sauvages et imprévisibles. Cela fait fuir les investisseurs lassés des risques inhérents – la cotation USDT de Tether permet d’utiliser le stablecoin pour acheter et vendre d’autres cryptomonnaies. Actuellement, il y a plus de 60 milliards de dollars en USDT en circulation.

Si le DOJ procède à des poursuites pénales contre la société, cela signifierait probablement l’une des plus grandes étapes dans la répression de l’industrie des cryptomonnaies, car le stablecoin est d’une grande importance pour l’écosystème dans son ensemble.

Le ballast USDT

Cette nouvelle intervient environ deux mois après que Tether a été fortement critiqué pour l’effondrement de ses réserves. Malgré les affirmations précédentes selon lesquelles USDT était soutenu à 100 % par des liquidités, les chiffres ont montré que moins de 3 % des réserves étaient détenues en monnaie fiduciaire.

À la lumière des nouvelles entourant l’enquête du DOJ, la société a publié une déclaration indiquant qu’elle « entretient régulièrement un dialogue ouvert avec les organismes chargés de l’application de la loi, y compris le DOJ, dans le cadre de son engagement en faveur de la coopération et de la transparence. »

Lorsque Tether a rendu publique la composition de ses réserves en mai de cette année, c’était la première fois que ces chiffres étaient publiés depuis 2014.

Comments are off this post!