Crypto Solar Tree : miner le bitcoin de manière écologique
Guides

Crypto Solar Tree : miner le bitcoin de manière écologique

Le fabricant canadien de vélos électriques Daymak a présenté ce qu’il affirme être la première solution de crypto-minage sans émissions. Le dénommé Crypto Solar Tree doit pouvoir générer onze kilowatts de puissance grâce à l’énergie solaire et éolienne.

Le fabricant Daymak, fondé en 2002, est spécialisé dans les véhicules électriques légers tels que les vélos ou les trottinettes électriques. A partir de 2022, l’entreprise veut également construire des voitures électriques et des petits avions à propulsion électrique sous le label Avvenire. Daymak a maintenant présenté le Crypto Solar Tree, un appareil qui, selon l’entreprise, devrait être la première solution économiquement viable et sans émissions pour le minage de cryptomonnaies.

Panneaux solaires et éoliennes pour le minage

Le Crypto Solar Tree s’appuie sur des panneaux solaires et des éoliennes disposés sur une sorte de tronc. L’ensemble ressemble ainsi à un arbre issu d’une vision d’avenir. L’appareil doit tout d’abord être une source d’énergie renouvelable permettant de recharger les véhicules électriques du fabricant. Un accumulateur d’énergie intégré devrait permettre de stocker jusqu’à deux jours d’électricité. Selon Daymak, les Crypto Solar Trees pourraient être installés non seulement dans des jardins privés, mais aussi dans des parcs publics.

La particularité de la solution de production d’électricité du fabricant canadien réside toutefois dans la possibilité – également vantée de manière offensive – d’extraire des cryptomonnaies sans émissions. La technologie dite Nebula (y compris le portefeuille et l’application pour smartphone), pour laquelle Daymak a déposé une demande de brevet, doit permettre d’extraire et de gérer différentes monnaies numériques comme le bitcoin, l’ethereum, le kadena et le dogecoin. Pour ce faire, le Crypto Solar Tree dispose d’une connexion 5G. Il doit en outre être possible de connecter du matériel de minage externe. Et : grâce au minage, l’achat de l’appareil devrait être amorti en l’espace de deux ans.

Crypto Solar Tree coûte entre 15.000 et 50.000 dollars

Daymak n’a pas communiqué de détails sur le fonctionnement exact de la production d’électricité et du minage du Crypto Solar Tree. Toutefois, l’appareil devrait être disponible en trois versions, chacune avec des installations plus ou moins puissantes. La version la moins chère devrait coûter 15.000, la plus chère environ 50.000 dollars US. On y trouve une éolienne de cinq kilowatts, des panneaux solaires d’une puissance totale de six kilowatts, des batteries de 25 kilowatts-heure et un système de purification de l’eau. Le minage devrait rapporter ici 68 dollars par jour. En outre, selon Daymak, l’électricité superflue peut être injectée dans le réseau – ce qui permet également de générer un revenu passif.

Les appareils peuvent déjà être précommandés. Pour cela, il faut verser 5.000 dollars, que l’entreprise rembourse en cas d’annulation de l’achat. Les premiers Crypto Solar Trees ne devraient toutefois être livrés qu’en 2023. Il faut donc attendre pour savoir si le tout fonctionne. Pour l’instant, l'”arbre” n’est qu’un concept. Fin octobre, Daymak avait déjà présenté la Spiritus, une voiture électrique à trois roues qui peut également être utilisée pour le minage de cryptomonnaies. La Spiritus devrait également être commercialisée en 2023.

Envie d’investir ? Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme Bitpanda et bénéficiez d’un bonus de 10€ à l’inscription.

Comments are off this post!

Please Add Widget from here