Début de la construction d’une méga ferme de cryptomonnaies

Temps de lecture : 2 minutes

La société de crypto-monnaies Bitfarms, cotée au Nasdaq, a annoncé qu’elle avait commencé la semaine dernière à construire ce qui sera une méga ferme minière de bitcoins en Argentine. La société a déclaré que l’installation sera en mesure d’alimenter des milliers de plates-formes minières grâce à l’énergie fournie par un contrat avec une société d’électricité privée. La ferme fournira plus de 210 mégawatts de capacité d’infrastructure à la société, qui, selon ses dires, a déjà une puissance d’extraction de 1,4 exahash par seconde.

Comme le rapporte Bitfarms, l’installation argentine est prévue pour produire des bitcoins en utilisant de l’énergie au taux attractif de seulement 2,2 cents par kilowattheure, ce qui réduit considérablement le coût par unité.

Emiliano Grodzki, PDG de Bitfarms, a déclaré que ” la nouvelle installation de haute production en Argentine, qui devrait accueillir plus de 55 000 appareils d’exploitation minière une fois achevée, augmentera considérablement notre capacité “, et a noté que cette installation aidera la société à atteindre son objectif de huit exahash par seconde d’ici la fin de l’année prochaine.

Quant à savoir pourquoi l’entreprise a choisi l’Argentine, le PDG de la société a expliqué que Bitfarms a signé un accord de huit ans portant sur 210 MW qui garantit l’approvisionnement en électricité à un prix très bas et que la ferme sera construite dans des entrepôts au sein de la compagnie d’électricité qui fournit l’énergie : “L’installation est déjà en cours de construction avec une société argentine appelée Proyectos y Obras Americanas S.A. (“PROA”). (“PROA”), qui mettra en place la structure électrique nécessaire pour alimenter l’installation”.

Bitfarms fait partie des sociétés minières qui sont toujours à la recherche de nouveaux sites offrant des conditions favorables à leur expansion, et l’Argentine figure sur cette liste, notamment en raison de son énergie abondante et bon marché dans certaines régions.

Bitfarms a donc choisi une région où l’énergie est abondante et la demande faible, et d’autres entreprises pourraient lui emboîter le pas dans un avenir proche.

Comme la plupart des pays du monde, l’Argentine a connu une croissance explosive de son marché des crypto-monnaies depuis le début de l’année dernière. Alors que les gouvernements et les banques centrales décidaient de la manière de soutenir les économies en crise à cause de la pandémie, les actifs numériques gagnaient du terrain sur la scène financière. Dans les pays où l’inflation et l’incertitude économique sont élevées, ils sont devenus un outil d’investissement extrêmement prometteur.

Il existe environ 20 bourses d’échange opérant dans le pays, qui permettent d’acheter et de vendre des actifs numériques avec des pesos argentins. Sur la base de ce chiffre, les entreprises du secteur estiment qu’environ un million d’Argentins ont investi dans des cryptoactifs. Si le bitcoin (BTC) s’impose comme la crypto-monnaie la plus investie, la progression des altcoins est également un phénomène que l’on peut observer dans le pays.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires