La bourse mondiale de cryptomonnaies devient le sponsor offi...
Actus

La bourse mondiale de cryptomonnaies devient le sponsor officiel de l’UFC

La bourse mondiale de cryptomonnaies a fait ses débuts en tant que sponsor officiel de l’UFC (Ultimate Fighting Championship). Lors de la 264e édition du plus grand événement de MMA (Mixed Martial Arts) au monde. Le partenariat, annoncé la semaine dernière, prévoit un investissement de 175 millions de dollars dans l’UFC, selon Sportico. L’organisation, à son tour, doit reproduire la marque du courtier dans les tenues des athlètes utilisées à l’intérieur et à l’extérieur de l’octogone.

Qu’est-ce qui est prévu au juste ?

Dans un communiqué, l’UFC déclare que l’accord est à long terme. De plus, il représente une étape évolutive dans l’image de marque des deux sociétés. UFC cherche à explorer des pays où ce type de divertissement n’est pas largement exploité. Une plateforme de cryptomonnaie est dans une démarche stratégique croissante pour se connecter avec des consommateurs plus grand public.

« Il s’agit d’un partenariat entre deux entreprises qui sont les meilleures dans ce qu’elles font. Aucune entreprise n’a fait plus pour accroître la popularité des sports de combat que l’UFC. Nous sommes désormais l’une des plus grandes marques de sport de la planète. Nous pouvons aider une plateforme de cryptomonnaie à toucher davantage de personnes dans le monde grâce à la puissance de notre marque », déclare le président de l’UFC, Dana White.

Pour Kris Marszalek, cofondateur et PDG. Ce partenariat n’est que le début d’une longue relation avec l’UFC. D’ailleurs, ce dernier envisage avec l’organisation de grandes réalisations. Il s’agit d’un moment historique lorsque la plateforme de cryptomonnaie à la croissance la plus rapide s’associe au sport. Cette situation a pour but d’aider à accélérer la transition du monde vers les cryptomonnaies », a-t-il commenté.

Toujours selon la note de l’UFC, en plus de l’exposition massive du logo de Crypto.com, le partenariat offre à Crypto.com un large éventail d’intégrations dans les actifs de l’UFC, comme l’explosion des Contender Series de Dana White.

« Crypto.com sera également intégré au contenu de l’UFC sur les plateformes linéaires et numériques, y compris les diffusions en direct, les Pay-Per-Views et les canaux de médias sociaux appartenant à l’UFC », a conclu la société.

Résultat dramatique à l’UFC

D’autre part, l’événement de samedi était considéré par les critiques comme le plus grand événement de l’année, car la carte présentait l’élève de l’organisation, Conor McGregor, dans le combat principal. L’issue, cependant, a été tragique. Face à son adversaire, Dustin Poirier, Conor s’est cassé la cheville en faisant un faux pas et le combat s’est terminé au premier round.

D’autre part, avec cette victoire par KO technique, Dustin Poirier a reçu l’approbation de l’organisation pour affronter, peut-être encore cette année, le champion actuel des 70 kg, le Brésilien Charles Oliveira da Silva, aussi connu sous le nom de « Charles do Bronx ».

Deux Brésiliens et un Brésilien ont également combattu sur la carte de l’UFC 264 ; tous ont gagné – Jeniffer Maia, Michel Pereira et Gilbert Burns.

Comments are off this post!